Nos Formations

Du « je d’ego » au « jeu d’égaux » : comment vivre les jeux de pouvoir ?

Sauver l’autre sans y arriver, me laisser faire mal, faire mal en retour …

 

C’est lui qui a commencé !!

J’en ai marre de sauver la terre entière…

Pourquoi les autres m’attaquent ou m’en veulent ?

J’ai peur de lui faire mal si je dis ça.

Pourquoi je me fais tout le temps avoir, arnaquer, manipuler ? …

Objectifs

  • Identifier les situations et les relations dans lesquelles je me plains de façon répétée d’être dans un jeu de pouvoir.
  • Prendre conscience de comment je me débrouille pour entrer dans un jeu de pouvoir et pour y rester.
  • Contacter le plaisir inconscient à participer à un jeu de pouvoir et comprendre les bénéfices secondaires qui m’empêchent de trouver le chemin pour en sortir.
  • Explorer mes ressentis grâce à la syntonie, en :
    • étant victime, bourreau, sauveur ;
    • étant face à une victime, un persécuteur, un sauveur ;
    • m’interdisant de me mettre en victime, de sauver, de jouer les bourreaux.
  • Me mettre en syntonie, en compassion avec quelqu’un qui joue le rôle de victime, bourreau ou sauveur, pour ne plus être aussi affecté par son positionnement et passer de manière plus rapide et plus fluide à autre chose.
  • Explorer des ressources et des pistes de sortie d’un jeu de pouvoir et goûter au plaisir d’en sortir… ou assumer, accueillir le fait d’y participer.

Contenu

  • Neurones miroirs et compassion
  • Triangle dramatique : victime, persécuteur, sauveur
  • 3 voies du verbe
  • Ressentis, émotions et images mentales
  • Syntonie, tonus musculaire et langage psycho-moteur

Référents (e. a.) : Neurosciences, Jean Lerminiaux et Michèle Glorieux, Fabrice Charles et Murielle Constant, Analyse Transactionnelle (dont Karpman)

Méthodologie

  • Activités qui stimulent l’apparition de jeux de pouvoir
  • Partage sur les sensations, croyances, images mentales, émotions personnelles autour du pouvoir
  • Echanges structurés sur la position de victime, de persécuteur, de sauveur
  • Mises en situation et jeux de rôle
  • Apports théoriques qui clarifient les fondements scientifiques et le vécu des activités psychocorporelles proposées

Infos

Groupe : de 12 à 18 personnes

Durée : 2 journées de 9h à 16h30 (12 heures)

Dates : mercredi 11 & mardi 17 octobre 2017, avec Christelle Lacour – Référence : 17XX

Lieu : Université de Paix

Prix, syllabus compris :  

  • 170 euros (Particulier, Association)
  • 150 euros (Membre adhérent UP)
  • 240 euros (Organisation)

 

 

Calendrier 2017-2018

Découvrez ci-après le calendrier synthétique des activités (formations, conférences, ateliers…) 2017-2018.

> Inscriptions

Brevet et Certificat 2017-2018

Mai 2017

Juin 2017

Septembre 2017

Octobre 2017

Novembre 2017

Décembre 2017

Janvier 2018

Février 2018

Mars 2018

Avril 2018

Mai 2018

Juin 2018

Conférence Mindfulness et communication

Le mardi 14 mars 2017 à 19h30Mindfulness et communication (Réf. 1720)

> Inscriptions

Par Alexandre Castanheira, Formateur à l’Université de Paix, Licencié en langues et littératures romanes, Agrégé de l’enseignement secondaire supérieur, Instructeur Pleine Conscience MBSR.

Prix d’entrée : gratuit

Cultiver la présence bienveillante dans nos relations (…y compris difficiles !)

Nous sommes des êtres de relations et de communication. Et ces relations, qu’elles soient intimes ou professionnelles, peuvent être nos plus grandes sources de joies comme de souffrances à certains moments. Alors comment apprivoiser ces situations où le stress relationnel se réveille si vite ? Comment retrouver une certaine liberté lorsque nous fuyons ou attaquons dans certaines relations ? Comment ne pas nous oublier ? Comment ne pas oublier l’autre ?

En cultivant une présence attentive et bienveillante à soi et à l’autre alors que nous communiquons. Cette capacité d’attention et de présence s’entraine. La conférence offrira la possibilité d’expérimenter quelques balises qui soutiennent la capacité d’être présent au cœur de nos relations.

« Communiquer c’est unir, avoir une rencontre ou une union des esprits. Cela ne veut pas nécessairement dire un accord. Cela signifie voir la situation comme un tout et comprendre le point de vue de l’autre ainsi que le nôtre »

Jon Kabat-Zinn

> Inscriptions

S’approprier sa voix, un outil du médiateur pro

Formation continue UBMP-BUPB-BUPM à Namur, 26 septembre 2016 de 9h à 17h30

Agrément en cours auprès de la Commission fédérale de Médiation (7h)

La voix représente une fonction neuromusculaire complexe qui met en jeu le corps dans sa totalité, elle trouve sa source dans un élan intérieur lié aux émotions fondamentales et est un message sonore que l’on projette dans l’espace et qui produit un impact sur l’auditeur. Aussi, la voix, par elle-même, définit une identité, elle possède ses caractéristiques propres qui lui permettent d’être unique et reconnue.  Dans un métier de relation et d’échanges comme la Médiation, la voix maitrisée peut apporter plus d’assurance,  d’autorité naturelle, d’impact, de nuances.

Nous allons pouvoir jouer de cet instrument fabuleux dont nous n’avons pas toujours conscience de la puissance. Le travail sur la voix, signifie aussi, un travail sur le souffle et cette technique est très performante pour la gestion du stress.

Seront aussi abordés, le regard et la gestuelle, car lorsqu’on parle de la Voix, on parle de tout le corps.

DATE ET LIEU : 26/09/2016 de 9h à 17h30 – locaux de l’Université de Paix à Namur

ORGANISATEUR : UBMP-BUPB-BUPM

RENSEIGNEMENT/CONTACT : Laurence Hanin – ubmp.bupb.formation@gmail.com

DROIT D’INSCRIPTION : Prix : 100€ ou 75€ (membre UBMP) à verser sur le compte de l’UBMP-BUPB-BUPM – IBAN = BE98-0003-2526-9793 BIC = BPOTBEB1

Le prix comprend : la formation, la documentation et les collations.

INTERVENANTS :

  • Dominique Wenta, coach vocal & communication
  • Laurence Hanin-Jamot, médiateur agréée

OBJECTIF DE LA FORMATION :

  • Découvrir et construire l’instrument vocal : souffle, résonateurs, articulateurs.
  • Développer son charisme corporel en ajoutant à la présence vocale, la présence physique : regard, gestuelle
  • Réfléchir sur la voix comme outil pour le médiateur, sur les modalités de l’accordage affectif, le partage émotionnel et l’intersubjectivité.

COMPETENCES VISEES : 

  • S’approprier techniquement sa voix, son expressivité, la maitrise de son charisme
  • Savoir repérer dans les situations d’échanges, les intentions, tensions, les états émotionnels et utiliser l’outil voix et corps pour gérer les situations que vit le médiateur avec plus de maitrise et de distance.

PROGRAMME :

Comment s’approprier sa propre voix ? Comment repérer les signes avant coureurs de conflits dans la voie et la gestuelle des personnes en conflit ? Comment le médiateur peut utiliser sa voix dans les entretiens de médiations ? Quelles stratégies à mettre en place face aux situations d’impasses ? …face à des émotions fortes ?

La journée de formation permet de découvrir les outils indispensables à l’appropriation de sa voix de médiateur, leurs objectifs spécifiques, le contexte d’utilisation, les étapes de mise en œuvre, les avantages et les précautions à prendre, ainsi que des conseils méthodologiques. Présentation de mise en situation.

Le travail se fait avec une alternance de théorie et d’exercices pratiques en groupe et individuels.

METHODOLOGIE : Travail actif, interactions continues avec le public, mises en situations. Présentation d’exemples pratiques.