Développer l’esprit critique face au complotisme

Module de formation gratuit d’une journée

Module 1 : Groupe de jeunes de 16 à 22 ans (accompagné d’un ou deux animateurs), le 31/10/2017, de 9h30 à 16h30

Module 2 : Groupe d’adultes encadrant des jeunes adolescents, le 02/11/2017, de 9h30 à 16h30

Formateurs : Julien Lecomte et Carmen Michels

Ci-dessous, découvrez le dossier complet présentant ce module.

Dossier : esprit critique et complotisme

Préinscription obligatoire. Pour inscrire votre groupe (groupe de jeunes de 8 à 18 personnes pour la formation du 31/10 – groupe d’adultes travaillant avec des jeunes pour la formation du 02/11), envoyez un mail à j.lecomte@universitedepaix.be en expliquant vos motivations à suivre ce module.

Les inscriptions individuelles sont possibles également !

Dans le cadre de sa mission de développer un climat de gestion constructive des conflits, l’Université de Paix s’intéresse au rapport des individus aux « informations » et aux « faits ». Comme nous le demandions dans cet article, « un mensonge poserait-il problème s’il n’y avait personne pour y croire » ? Plus largement, il s’agit de la question de nos croyances et de la gestion de nos désaccords. Il s’agit de s’accorder sur les faits et de décider d’un vivre-ensemble commun.

En l’occurrence, dans l’Histoire, des complots à différentes échelles ont existé et ont pu être observés. Il s’agit de faits de manipulation avérés. Les « théories du complot » concernent quant à elles des thèses qui postulent qu’un individu ou un groupe d’individus « tire les ficelles dans l’ombre », notamment par rapport à un événement spécifique. Le « complotisme » désigne quant à lui l’attitude qui implique la recherche systématique des complots, partout, tout le temps. C’est une posture de méfiance systématique envers les infos provenant d’institutions dites « officielles », par exemple.

Dans ce module, nous choisissons de nous pencher sur la « logique » et la rhétorique complotistes : comment une théorie du complot est-elle construite ? Comment développer des « habitudes de questionnement critique » à l’égard d’un document qui relève d’une « logique complotiste », mais aussi à l’égard des informations « officielles » ? En bref, il s’agit de fournir des outils et des clés aux participants afin qu’ils puissent se construire un jugement de manière autonome à l’égard des documents auxquels ils sont confrontés.

Cet enjeu rejoint parfaitement un des objectifs de l’éducation aux médias. C’est la raison pour laquelle nous avons soumis le projet suivant à la CFWB suite à l’Appel à projet d’éducation aux médias 2017.

Résumé du projet

Le projet vise à créer, tester et diffuser un module de formation pour développer l’esprit critique par rapport aux attitudes conspirationnistes (« théories du complot »), à l’intention de deux groupes cible (un groupe de jeunes et un groupe d’adultes chargés de les encadrer). Plus largement, il s’agit de susciter et développer une analyse méthodique et autonome par rapport à des documents médiatiques, à travers des « réflexes de questionnement ».

Pour lire le descriptif détaillé du projet, cf. l’article ci-dessous.

Développer l’esprit critique face au complotisme

Objectifs

  • Apprendre à identifier les « logiques » complotistes et à les « décoder »
  • Développer un réflexe de questionnement (« habits of inquiry »), non seulement à l’encontre des théories du complot, mais plus largement à l’encontre de tout document médiatique (habitudes de questionnement, d’enquête, d’« investigation »). Par exemple, interroger la source d’un document, se renseigner quant à son ou ses auteurs et à leurs intentions, le croiser avec d’autres sources d’un autre type…
  • Prendre conscience de la pluralité et de la diversité des croyances, des points de vue et des perspectives
  • Émettre des hypothèses quant aux intentions qui constituent un message, et à la multiplicité des interprétations et réappropriations qu’il peut susciter
  • Comprendre les dynamiques sociales derrière la propagation d’« informations », de nouvelles (qu’elles soient « vraies » ou « fausses »)
  • Développer une réflexion sur les usages et enjeux des technologies et des réseaux en ligne
  • Élaborer des pistes d’argumentation constructive face à des attitudes complotistes

Contenus

  • Délimitations (rumeurs, désinformation, complot, théories du complot, complotisme)
  • Construction et application d’une grille d’analyse à des documents médiatiques (dont complotistes)
    • Faits
    • Auteur
    • Média diffuseur
    • Source
    • Structure argumentative
  • Rhétorique complotiste, arguments fallacieux et biais cognitifs (irréfutabilité et pétition de principe,
  • Décentration : prise en considération du point de vue de l’autre
  • Prolongements pédagogiques : comment réagir lors d’un désaccord dans le cadre d’une argumentation complotiste ? Comment développer une réflexion pédagogique à leur égard ?

Méthodes et supports

  • Eclairages théoriques quant au complotisme
  • Illustrations et parcours d’outils réalisés par d’autres institutions et associations (Média Animation, BePax, etc.)
  • Exemples et études de cas (vidéos, articles)
  • Elaboration et application d’une grille d’analyse sur un mode constructiviste
  • Mise en situation / jeu de rôle
  • Partage de retours réflexifs

Lieu(x) des activités : Université de Paix, Namur

Formation 1 : Groupe de jeunes de 16 à 22 ans (accompagné d’un ou deux animateurs), le 31/10/2017, de 9h30 à 16h30

Formation 2 : Groupe d’adultes encadrant des jeunes adolescents, le 02/11/2017, de 9h30 à 16h30

Formateurs : Julien Lecomte et Carmen Michels

Formation gratuite, préinscription obligatoire. Pour inscrire votre groupe (groupe de jeunes de 8 à 18 personnes pour la formation du 31/10 – groupe d’adultes travaillant avec des jeunes pour la formation du 02/11), envoyez un mail à j.lecomte@universitedepaix.be en expliquant vos motivations à suivre ce module.

Une réponse à Développer l’esprit critique face au complotisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *