Médiation par les pairs en Espagne

La Galeria de Mediació, relais à Barcelone de l’Université de Paix, a réalisé au cours de trois années scolaires (2004-2007) la formation en convivialité et médiation scolaire dans une école communale d’enseignement primaire, l’Escola Sant Jordi, située à Sant Pau d’Ordal, à 40 km de Barcelone. Pendant l’année scolaire 2007-2008, cette école a présenté son projet et reçu le Prix annuel du Ministère de l’Éducation du Gouvernement espagnol sur le « Bon Savoir-Faire dans la Convivialité ».

Un article de Silvia Casanovas Danès, publié initialement dans le trimestriel de décembre 2008.

En tant que conseillère et formatrice de ce projet, il m’importait que l’un des piliers fondamentaux, l’implication de toute la communauté éducative (élèves, parents, moniteurs et enseignants) soit réalisé. En effet, la participation de tous permet de créer un trait d’union et une identité de l’école.

Le projet

À la fin de l’année 2004, les institutrices de l’école Sant Jordi ont constaté que le climat relationnel n’était pas aussi agréable qu’elles le souhaitaient. Elles se sont alors fixées comme objectif de le modifier pour le rendre plus agréable et authentique. Elles ont souhaité que les élèves soient à la fois protagonistes et responsables de cette convivialité, tout en apprenant à résoudre leurs différends de manière positive.

Ce projet est articulé en trois moments-clés :

1)  Le travail systématique avec les élèves

Une première assemblée générale a décidé du choix de la thématique à travailler en lien avec la convivialité. A la suite de cette rencontre, se sont tenues des séances hebdomadaires dans toutes les classes pour travailler sur ladite thématique. Les résultats de ces travaux ont été exposés lors d’une deuxième assemblée générale. Chacun a pu en prendre connaissance, échanger et partager.

2)  La formation

Toute la communauté éducative a été formée et est toujours en formation continue via des ateliers, des lectures, des conférences,… Elle bénéficie encore actuellement du tutorat offert par la Galeria de Mediació.

3)  La résolution de conflits

  • Pour négocier, les élèves disposent, dans chaque classe, de l’outil Bâton de Parole.
  • Les Médiateurs de récréation (élèves et instituteurs) aident à résoudre les conflits qui s’y produisent par des médiations rapides et informelles.
  • Le Service de médiation, créé par une équipe constituée d’élèves et d’instituteurs et, si nécessaire, de parents, aide à la résolution des conflits plus délicats ou répétitifs.

« Quelles sont les clés de succès de ce projet ? », me demande-t-on régulièrement. Pour ma part, il y a eu convergence de multiples facteurs qui, regroupés pour atteindre l’objectif fixé par ce projet, ont constitué cet effet magique :

  • Je connaissais déjà l’école pour y avoir travaillé, en tant que conseillère, il y a dix ans.
  • J’y ai noué très rapidement une relation de confiance avec l’ensemble de l’équipe pédagogique de cette école.
  • La formation sur mesure proposée a répondu aux besoins exprimés par les membres de cette école.
  • Le temps de formation accordé par le Département de l’Éducation du Gouvernement de Catalogne est de 30 heures annuelles. Or, un tel projet nécessite plus que ce quota d’heures. Pour pallier à ce manque, j’ai proposé l’implication de la Galeria de Mediació dans ce projet. Sur ce, je n’ai guère ménager mes efforts (humain et financier), mon implication personnelle et professionnelle et ce, tout le long des trois ans.
  • Il faut également souligner le dévouement et le dynamisme de la coordinatrice de ce projet, qui a su maintenir l’intérêt et l’enthousiasme de toute la communauté éducative, travail pas toujours aisé.
  • L’école a bénéficié du savoir-faire et des outils pédagogiques de la Galeria de Mediació, qui, en tant que centre-relais, dispose également de tout le matériel diffusé par l’Université de Paix.

Pour conclure, je souhaite partager avec vous le dernier paragraphe de l’allocution de l’équipe des instituteurs de l’École Sant Jordi de Sant Pau d’Ordal, lors de la remise de ce Prix.

Ce prix a été pour nous très satisfaisant. Il récompense les efforts fournis par un très grand nombre de personnes. Il reconnaît le travail d’une école communale qui, comme tant d’autres, accomplit jour après jour sa tâche sans bruit, sans publicité.

C’est surtout une reconnaissance pour tous ceux qui, comme Jacques Delors, croyons que les piliers qui structurent l’éducation sont apprendre à être, apprendre à vivre ensemble, apprendre à connaître et apprendre à faire.

Avoir accompagné l’équipe éducative de cette école tout au long de ce projet a été pour moi, ainsi que pour la Galeria de Médiation, un véritable moment de plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *