Programme Graines de médiateurs 2015

Au cours des exercices 2007-2009, 2009-2011 et 2011-2013, la Fondation Bernheim a attribué un soutien financier à l’Université de Paix pour assurer la réalisation de ce programme durant 6 ans dans 72 classes primaires, en formant 1600 enfants et 72 enseignants-titulaires et en sensibilisant 36 communautés éducatives.

En 2013-2015, ce programme-phare de l’Université de Paix a pris de nouvelles directions.

Le projet a évolué et augmenté son impact sur le terrain grâce :

  • au développement exponentiel des outils pour les enfants, dont le guide pratique « Graines de médiateurs II » est l’une des réalisations concrètes ;
  • à l’amélioration de la sélection des équipes sur base de la motivation, facteur inconditionnel pour la réussite de l’implantation de nouvelles attitudes et de savoir-être à l’école ;
  • à la diffusion du projet à l’ensemble de l’équipe éducative (transmission de savoir-faire aux collègues, concertation en équipe, augmentation du nombre de jours de formation…) ;
  • à l’implication demandée aux directions pour favoriser l’implantation durable du projet, via une journée annuelle de formation réunissant toutes les directions du projet et au soutien individuel ;
  • à l’agrandissement de l’équipe d’animateurs sur le terrain par la création du brevet d’animateur en gestion de conflits dans les groupes d’enfants, reconnu par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Sur base de l’évaluation de l’impact du programme 2011-2013 et dans le cadre de la demande de reconduction 2013-2015 à la Fondation  Bernheim, deux nouvelles directions ont été données au programme de formation par les pairs pour cette nouvelle période.

Le programme d’action adopté vise la pérennisation du programme en primaire (public 6-12 ans) et son adaptation et extension, d’une part en maternelle (compétences sociales et relationnelles) et d’autre part dans le secondaire.

Depuis le premier septembre 2013, plusieurs axes de travail ont été réalisés afin d’assurer la pérennisation du programme « Médiation par les pairs » au profit du public primaire.

Durabilité

Formation d’un pool d’expertise en animation du programme

Pour permettre l’extension du projet, il devenait nécessaire de former des animateurs. Une formation longue consacrée à la formation d’animateurs en gestion de conflits dans des groupes d’enfants a été conçue et dispensée chaque année depuis l’année scolaire 2012-2013.

En outre, dans le cadre de cette nouvelle édition 2015-2016, le processus d’évaluation continue et certificative s’est affiné, permettant ainsi de clarifier davantage les critères d’obtention du brevet.

Au total, aujourd’hui 35 personnes (7 formateurs de l’Université de Paix, 8 collaborateurs formés sur le terrain et 20 personnes ayant suivi le brevet) sont ainsi capables d’animer et de former les enfants sur ces thématiques.

Formation de formateurs

Parallèlement à ce soutien, il devenait essentiel de former des animateurs à former les adultes.

Deux journées de formation se sont déroulées les 21 et 27 février 2014  et ont bénéficié à 8 collaborateurs extérieurs.

Une deuxième session de formation a été dispensée les 22 et 23 octobre 2015 : elle a réuni les 12 animateurs du pôle « graines de médiateurs » primaire et secondaire afin de les outiller à la transmission méthodologique spécifique des outils à des adultes.

La formation a été très appréciée par les participants qui ont pu mettre en perspective leurs pratiques d’animation ou de formateur débutant en vue de la transférer à des adultes.

Intervision collective

Pour continuer à alimenter les outils et nourrir les réflexions, ainsi que pour superviser les « jeunes » animateurs, des séances d’intervision collective ont été programmées toutes les 6 semaines au sein des locaux de l’Université de Paix et à Bruxelles (spécialement destinées aux collaborateurs animant le programme dans les écoles bruxelloises). 5 séances ont lieu par an, en soirée, durant la période du présent rapport jusqu’à ce jour.

Des réunions spécifiques concernant le développement du programme dans la section maternelle ont également été organisées.

Chaque réunion d’intervision fait l’objet d’un rapport. Ce rapport inclut le descriptif de nouvelles propositions d’animation (qui pourront être intégrées dans la prochaine édition de Graines de médiateurs) et outils (programmés en 2016). Il permet un partage au-delà des collaborateurs présents aux intervisions.

Coaching

Selon les besoins de chaque animateur et les difficultés rencontrées, un coaching personnalisé a été prévu : entretiens individuels, aide ponctuelle pour une difficulté de terrain, demande d’outils concrets plus pointus. Ce coaching est réalisé principalement par la coordonnatrice du programme et l’équipe de formateurs permanents affectés au programme.

Accompagnement sur le terrain

Parallèlement à cette formation, la transmission s’est également réalisée par l’accompagnement des nouveaux formateurs par les animateurs plus expérimentés. L’accompagnement consiste à préparer ensemble les contenus et méthodes abordés lors des journées de formation, à co-animer la journée et à évaluer après celle-ci les points positifs et points d’amélioration du formateur en écolage. Ce travail d’apprentissage sur le terrain se poursuit. Voici ci-dessous un tableau reprenant, à la date du 31 décembre 2015, la répartition géographique des ressources humaines selon leur niveau de compétences.

PROVINCES (répartition des ressources humaines/niveau de compétences*)
Bruxelles 10 animateurs dont 5 sont formateurs (4 débutants, une formatrice confirmée)
BW 2 animateurs dont 1 formateur  confirmé
Namur 6 animateurs dont 2 formateurs (1 débutant et 1 expert)
Luxembourg 2 animateurs dont 1 formateur confirmé
Hainaut 5 animateurs dont 1 formateur expert
Liège 4 animateurs dont 1 formateur débutant

* Débutant : capable de co-animer.

Confirmé : capable d’animer seul les modules de base.

Expert : capable d’animer des groupes plus importants et sur des thèmes plus spécifiques.

Amplification

Le subside spécifique alloué par la Fédération Wallonie-Bruxelles a permis d’implanter durablement le programme et d’étendre sa portée selon deux axes :

  • Extension du projet à 10 nouvelles écoles, dont 7 se situent à Bruxelles
  • Soutien aux équipes déjà formées :
  • Formation pour les enseignants de maternelle (max. 2 enseignants par école), les 23 novembre 2015, 11 décembre 2015 et 18 janvier 2016
  • Formation pour les enseignants qui n’ont pas eu les animations dans leurs classes  (max. 2 enseignants par école), le 30 octobre 2015 et 8 janvier 2016
  • Formation pour les enseignants qui ont eu les animations dans leurs classes pendant deux ans, le 17 mars 2016
  • Formation pour de nouveaux enseignants (qui n’ont fait aucune journée pédagogique), 5 mercredis après-midi : le 18 novembre 2015, 25 novembre 2015, 2 décembre 2015, 9 décembre 2015 et 16 décembre 2015
  • Formation pour les directions, le vendredi 29 janvier 2016, au cours de laquelle les enjeux et stratégies d’implantation du programme sont abordés.

L’Université de Paix travaille également à l’extension de ce programme de développement des compétences sociales et affectives en maternelle.

Institutionnalisation

Les formations suivies par les enseignants à l’Université de Paix viennent de recevoir une reconnaissance officielle de l’Institut de Formation en Cours de Carrière (IFC).

En outre, l’Université de Paix a préparé une semaine événementielle d’information et de sensibilisation au programme Graines de médiateurs dont l’un des objectifs est de mener une réflexion approfondie avec les premières instances concernées (les ministères de l’Enseignement et de la Jeunesse) sur les pistes de pérennisation du programme en milieu scolaire et extrascolaire.

La semaine Graines de médiateurs

Pour ce faire, un comité de pilotage a été créé. Il compte des membres de l’équipe de l’Université de Paix et des experts extérieurs. Le groupe de travail se réunit une fois par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *