Université de Paix asbl

« Pratiquez la compassion »

« Si vous voulez que les autres soient heureux, pratiquez la compassion. Si vous voulez être heureux, pratiquez la compassion » – Tenzin Gyatso (Le Dalai Lama)

Nous n’avons pas toujours le pouvoir de changer le monde extérieur comme nous le souhaiterions. Parfois, il n’y en a pas besoin. Parfois, au moins temporairement, c’est avant tout dans un geste d’accueil de ce qui est que nous pouvons (nous) rendre heureux.

Par cette citation, le Dalai Lama affirme (au moins) deux choses.

D’abord, il souligne le pouvoir de la compassion. A l’Université de Paix, nous proposons des formations et des programmes éducatifs pour développer les aptitudes en empathie, en écoute et une certaine forme d’introspection. Il s’agit d’augmenter la conscience bienveillante de soi, des autres et du monde…

Ensuite, il nous dit que dans des moments plus difficiles, dans des temps de troubles, notamment, l’un des meilleurs moyens que nous possédons pour être heureux malgré tout, c’est de pouvoir diriger cette compassion vers l’autre et vers nous-mêmes.

Attention toutefois : Tenzin Gyatso est loin de penser qu’il ne faut pas tenter d’agir sur le monde. Son engagement politique et humain démontre combien cette citation n’est pas synonyme d’un immobilisme consistant à se contenter de ce qui est. La compassion est d’ailleurs un geste actif qui invite non seulement à ouvrir ses canaux émotionnels, mais aussi son regard et ses comportements… Le Dalai Lama nous dit que la compassion, cela se pratique.

Le numéro 147 du trimestriel concorde avec la sortie de notre programme de formations 2019-2020, dont l’un des objectifs est de développer une telle compassion entre les individus. Dans ce numéro, nous vous proposons par conséquent un ensemble d’articles relatifs à nos actions en ce sens.

Dans un article de fond, Almudena Vaquerizo Gilsanz explique comment les médiateurs peuvent enrichir leur pratique professionnelle en prenant conscience de leur propre rapport au conflit. Elle montre en quelque sorte comment une attention bienveillante à nos propres fonctionnements peut ouvrir à une meilleure attention bienveillante aux parties en conflits.

Lysiane Mottiaux présente quant à elle comment l’estime de soi est un processus qui se construit dans l’action, à la fois en se donnant des projets concrets, réalistes et en lien avec nos valeurs, et à la fois en portant un autre regard sur nous-mêmes.

Dans un autre texte, Claire Struelens témoigne d’une formation de volontaires dans un CHU. Dans ce processus, ces personnes, travaillant dans le soin de l’autre, sont invitées à découvrir et à partager des pratiques pour aussi prendre soin d’elles-mêmes…

Une participante, Delphine Porsschelle, nous livre enfin son témoignage à propos d’une formation en « Introduction à la Communication NonViolente » (CNV). Or, dans la CNV, s’il s’agit entre autres de développer une « écoute empathique », il s’agit aussi de développer des formes d’auto-empathie.

Bonne lecture à vous !

Introduction à la CNV : le témoignage de Delphine Posschelle

La CNV est un mode de communication, d’expression et d’écoute qui permet de trouver un contact vrai avec soi-même comme avec autrui afin de construire des relations dans lesquelles les besoins de tous sont rencontrés. La qualité du lien qui en résulte provoque le respect mutuel et la coopération.

C’est en lisant le livre Clés pour un monde meilleur de Marshall B. Rosenberg, que j’ai pris conscience que toutes émotions, attitudes, réactions de mon entourage et donc aussi de mes élèves résultaient, d’après l’auteur, d’un besoin non entendu. D’après lui, la pratique de la CNV permet au groupe d’individus qui la pratique, de vivre en harmonie et dans de vrais rapports avec une qualité de lien qui provoque le respect mutuel et la coopération. L’auteur parle même d’un changement social possible… 

Cette découverte a fait écho en moi et m’a laissée rêveuse… J’ai tout de suite fait un lien avec mon métier et j’ai pensé que les rapports d’autorité qu’un professeur peut souvent avoir en classe pourraient prendre un autre aspect avec la CNV. J’ai donc suivi 2 journées de Formation début octobre, à l’Université de Paix, animées par Jean-François Lecocq. Aujourd’hui, je peux affirmer que ce que j’ai appris lors de cette formation, me permet d’être encore plus dans la compréhension de l’enfant. 

A chaque fois que celui-ci montre par son comportement, ses gestes, ses actes, ses colères, ses refus et ses crises d’enfant que quelque chose ne lui convient pas, de simples phrases apparaissent tournant autour de : Pourquoi est-ce important pour toi que… ? Que veux-tu me dire en refusant de travailler ? Quel est le vrai problème de ta colère ? Que puis-je faire pour que tu te sentes mieux ? Ceci me permet aujourd’hui de régler le problème plus en profondeur et beaucoup plus vite qu’avant. 

En effet, avant cette formation, je pensais que ces attitudes d’enfant résultaient du caprice ou de l’impulsivité ou encore, de l’immaturité liée à leur âge. Ecouter leurs besoins, me permet maintenant de les ramener beaucoup plus rapidement à ce que j’attends d’eux et dans une dynamique positive de leur part. 

En pratiquant cette communication, j’observe après un mois de pratique que mes élèves partagent beaucoup plus leurs sentiments, leurs besoins, leurs craintes avec moi. J’ai l’impression que ma position en classe a changé, je suis beaucoup plus dans la dynamique de la compréhension. J’ai l’impression d’être devenue, la gardienne de la sécurité psychologique, la grande sœur rassurante, la personne ressource pour passer une journée agréable d’apprentissages et de découvertes. Je ne suis plus le « gendarme » qui se fatigue à faire avancer un groupe d’enfants pas toujours preneur de ce qui est proposé. J’observe également que mes élèves sont beaucoup plus sereins et qu’une dynamique de respect mutuel est née… 

Depuis cette formation, lorsque je trouve qu’il y a trop de bruit dans mon local, je ne leur dis plus : « Taisez-vous s’il-vous-plaît ! » MAIS : « J’ai besoin de calme, le bruit me fatigue pour l’instant » ou « L’activité que vous faites demande une réflexion qui d’après moi n’est pas possible dans le bruit ». C’est incroyable comme cette manière de présenter les choses provoque une attention particulière chez l’enfant et je remarque que la classe se calme presque immédiatement. Je sens vraiment qu’ils le font car ils savent pourquoi la demande est faite.

Ce qui est important également, c’est que l’enfant doit savoir que c’est pareil dans l’autre sens. Leurs besoins sont également entendus et, dans la mesure du possible, satisfaits. J’ai souvent l’impression, que le système scolaire oublie que ces petits bouts sont finalement des petits êtres qui ont encore comme premier besoin de vouloir juste être bien… La CNV me permet de gérer ma classe dans cette optique, si importante pour moi.

J’aime ce qui s’est passé dans ma classe en un mois et j’aime beaucoup cette nouvelle dynamique qui m’a été proposée par la formation… Je vais donc continuer dans cette voie en espérant appliquer encore mieux le schéma de la CNV dans l’avenir.

Je terminerai en remerciant le Pouvoir Organisateur de l’école des étoiles de m’avoir permis de suivre cette formation. Ainsi que Jean-François Lecocq qui transmet sans réserve ses propres expériences et les découvertes qui lui ont été transmises par Marschall Rosenberg.

Conférences 2018-2019

>> Découvrez les formations 2019-2020 <<

Le 19/10/2018 de 13h30 à 16h30, dans le cadre de la Semaine de la médiation : « Découvrez le médiateur créatif qui sommeille en vous » (Réf. 1887)

Par Almudena Vaquerizo Gilsanz, Médiatrice Agréée, Formatrice à l’Université de Paix.

La créativité est avant un positionnement, un regard sur le monde, une attitude face aux situations, recherche de nouvelles pistes, élaboration de nouvelles solutions… La créativité est un outil important au service du médiateur, quand les mots sont usés…pourquoi ne pas essayer d’autres chemins ?  Comment développer mes compétences pour être créatif ? Echanges autour des outils à utiliser au service de la créativité, quand utiliser quel outil en médiation ?

Le mercredi 26 septembre 2018 à 18h30Introduction à la pleine conscience (Réf. 1870)

Par Alexandre Castanheira, Formateur à l’Université de Paix, Licencié en langues et littératures romanes, Agrégé de l’enseignement secondaire supérieur, Instructeur Pleine Conscience MBSR.

Le mardi 23 octobre 2018 à 18h30Cultiver la pleine conscience au coeur de nos relations (basé sur le dialogue conscient – Mindfulness et communication) (Réf. 1876)

Par Alexandre Castanheira, Formateur à l’Université de Paix, Licencié en langues et littératures romanes, Agrégé de l’enseignement secondaire supérieur, Instructeur Pleine Conscience MBSR.

Le vendredi 23 novembre 2018 – Journée événementielle de l’Université de Paix

Le mardi 12 février 2019 à 18h30La pleine conscience pour les enfants et les ados expliquée aux parents (Réf. 1884)

Par Alexandre Castanheira, Formateur à l’Université de Paix, Licencié en langues et littératures romanes, Agrégé de l’enseignement secondaire supérieur, Instructeur Pleine Conscience MBSR.

Calendrier 2019-2020

Découvrez ci-après le calendrier synthétique des activités (formations, conférences, ateliers…) 2019-2020.

Inscription via le bulletin d’inscription uniquement.

Parcours de formations (formations « longues »)

Septembre 2019

> Je m’inscris à un module de formation

Octobre 2019

> Je m’inscris à un module de formation

Novembre 2019

> Je m’inscris à un module de formation

Décembre 2019

> Je m’inscris à un module de formation

>> Découvrez les formations 2020 <<

Janvier 2020

> Je m’inscris à un module de formation

Février 2020

> Je m’inscris à un module de formation

Mars 2020

  • Graines de médiateurs pour les enfants de 3 à 6 ans
  • Le conflit et moi : introduction aux outils et méthodes de prévention et de gestion de conflits
  • Prévention et gestion du harcèlement entre enfants
  • Accompagner les enfants dans la gestion de leurs émotions
  • La hiérarchisation des pairs, un mécanisme du harcèlement scolaire
  • Un conte pour aborder les émotions, du mouvement pour les vivre, des musiques pour en sortir
  • Pratiquer l’écoute
  • Harcèlement entre jeunes (module prévention)
  • Développer un regard positif sur l’enfant
  • Les petits-déjeuners : Analyser des pratiques et partager des expériences
  • Jeux coopératifs

Avril 2020

  • Les petits-déjeuners : Accompagner le développement des habiletés sociales de l’enfant
  • Harcèlement entre jeunes (module intervention)
  • Introduction à la Communication Nonviolente
  • Aller plus loin dans la Communication Nonviolente
  • Les rel@tions des jeunes sur le web
  • Graines de médiateurs : Gestion de conflits entre enfants
  • ProDAS – Formation à l’animation de cercles de parole
  • Acquérir des outils pour réussir une négociation
  • Sociocratie : un mode de gouvernance participatif et dynamique

Mai 2020

  • Les petits-déjeuners : Négocier : ancrer les bonnes pratiques
  • M’imposer… m’écraser… ça suffit ! Mais comment faire autrement ?
  • Cultiver la présence dans nos relations (cycle en soirée)
  • Règles et sanctions dans les groupes de jeunes
  • Les petits-déjeuners : Comprendre, soutenir et ajuster la dynamique d’équipe
  • Vers des pratiques bientraitantes
  • Dire Non
  • Marionnettes et conflits
  • Renforcer ses capacités de médiateur par la pleine conscience
  • [Médiation] Ecouter et poser des questions, cette danse subtile

Juin 2020

  • Aux racines de l’estime de soi : des outils inspirés de la théorie de l’attachement
  • Développer l’intelligence émotionnelle
  • Aller plus loin dans la Communication Nonviolente
  • Mieux communiquer dans un environnement multiculturel
  • Faire face à la manipulation
  • Faire face à l’agressivité
  • Reconnaître nos croyances limitantes et les dépasser

Septembre 2020

  • Des conflits et des groupes
  • Se protéger et prendre du recul
  • Développer l’estime de soi chez les adolescents

Octobre 2020

  • Faire face à la manipulation
  • Développer l’estime de soi chez les enfants