Bientraitance et douces violences

L’enfant a besoin de se sentir soutenu et rassuré dans ce qu’il est comme personne à part entière. Or bien souvent, des paroles, gestes, attitudes peuvent « blesser » nos relations.

Aborder le sujet de la bientraitance, c’est se permettre d’ouvrir une porte vers l’autre…

> Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

Objectifs

  • Appréhender les concepts de bientraitance/maltraitance et douces violences.
  • Développer et reconnaître des attitudes éducatives qui soutiennent le bien-être de l’enfant.
  • Se reconnaître comme vecteur de soutien et de changement.

Contenu

  • Définition de la mal/bientraitance
  • Mise en lumière des douces violences
  • Analyse de situations vécues et recherche d’attitudes éducatives adaptées
  • Les répercussions sur l’enfant

Référents théoriques (e. a.) : C. Schuhl, Humanitude@, D. Rapoport, Anesm

Méthodologie

La méthodologie se veut participative et ludique (exercices en sous-groupes, vidéo, grilles d’analyse,…).

Les participants seront amenés à réfléchir à leur propre positionnement et aux gestes et paroles qu’ils utilisent au quotidien. Ils décoderont certaines de leurs expériences et repartiront sur le terrain avec des pistes de réflexions et d’actions à mettre en place directement.

Un cadre de bienveillance sera installé dès le début du processus afin que chacun se sente en confiance vis-à-vis du sujet.

Infos

Groupe : de 12 à 18 personnes

Durée : 2 journées

Dates : lundis 19 & 26 mars 2018, avec Mélanie Paridaens – Référence : 1822

Lieu : Mundo-N, Rue Nanon 98 à Namur

Prix, syllabus compris : 

  • 190 euros (Particulier, Association)
  • 170 euros (Membre adhérent UP)
  • 240 euros (Organisation)

> Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

 

Une réponse à Bientraitance et douces violences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *