Dispositifs pour canaliser la violence

Objectifs

  • Comprendre l’importance et les enjeux de l’institutionnalisation des dispositifs dans une institution ou une école.
  • Se familiariser avec la méthode d’institutionnalisation d’un dispositif.
  • Découvrir un autre fonctionnement collectif pour répondre aux problèmes rencontrés avec les bénéficiaires d’une institution ou d’une école.

Contenu

Au cours de cette journée, seront présentés différents dispositifs permettant de canaliser la violence dans les écoles et les institutions sensibles :

  • la reconnaissance de la colère et de la crise dans le sas de décompression ;
  • la reconnaissance de l’écoute et de la communication dans le sas d’écoute ;
  • la prise en compte des souffrances et des représentations dans les cellules « absentéisme » et « assuétudes » ;
  • le travail de la déscolarisation et du décrochage dans les classes « SAS » et les classes à rythmes différenciés ;
  • etc.

Méthodologie

Tous ces dispositifs feront l’objet d’une présentation par powerpoint et d’un débat avec les participants.

Groupe : de 12 à 18 personnes 

Durée : 1 journée de 9h30 à 17h00

Date : Jeudi 11 octobre 2012, avec Jean-Luc Tilmant – Référence : 3253

Lieu : Université de Paix

Prix : 90 euros (Organisation : 110 euros)

Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

Accompagner les enfants dans la gestion de leurs émotions

Anciennement « J’ai 4 couleurs dans le coeur »

> Inscriptions

Lucie pleure à la moindre contrariété. Lucas frappe quand il est en colère. Quand il est content, Thomas crie. Manon se cache quand elle a peur. Comment, nous adultes, pouvons-nous accueillir ces émotions et aider l’enfant à les apprivoiser et à les gérer ?

Objectifs

  • Reconnaître les différentes émotions pour aider les enfants à les nommer
  • Trouver des moyens concrets et ludiques pour faciliter l’expression non-violente des émotions chez les enfants
  • Pratiquer un outil pour accueillir les émotions de l’enfant : l’écoute active

Contenu

Diverses activités ludiques développant la capacité des enfants et des adultes à identifier la joie, la colère, la tristesse et la peur seront expérimentées. Les notions d’émotion, de sentiment et de sensation seront travaillées.

Les participants découvriront quelques freins à l’expression des émotions par une approche des blocages émotionnels les plus courants. Ensuite, ils pourront pratiquer l’écoute active comme outil pour accueillir les émotions et expérimenter plusieurs activités pour les gérer de manière non violente (activités corporelles, verbales, symboliques et mentales).

Référents théoriques (e.a.) : Daniel Goleman, Isabelle Filliozat, Sylvie Bourcier, Thomas Gordon, Claude Steiner.

Méthodologie

  • Activités ludiques
  • Échanges entre participants
  • Synthèse théorique sur les sentiments et émotions
  • Pratique d’écoute active
Personnes concernées : Toute personne en contact avec des enfants de 0 à 12 ans : parents, grand-parents, enseignants, éducateurs, puéricultrices…

Groupe : de 12 à 18 personnes

Durée : 2 journées de 9h30 à 16h30 (12 heures)

Dates au choix :

  • Les lundi 3 & mardi 4 juin 2019, avec Nathalie Defossé & Julie Duelz – Réf. 1952
  • Les 9 et 10 septembre 2019, avec Nathalie Defossé & Frédéric Duponcheel – Réf. : 1980
  • Mercredis 25 septembre et 2 octobre 2019, avec Frédéric Duponcheel et Evelyne Somville, Référence : 1985

Lieu : Université de Paix

Prix, syllabus compris :

  • 170 euros
  • 150 euros (Membre adhérent UP, UBMP, COJ)
  • 90 euros (Jeunes de moins de 26 ans)
  • 240 euros (Organisation)

Toute personne ayant un contrat PTP (programme de transition professionnelle) via le Forem peut suivre gratuitement cette formation.

Inscriptions via le Forem – 0800 93 947

Plus d’infos sur le contrat PTP et qui peut en bénéficier : cliquez ici

 

Aussi dans le catalogue FORMAPEF : formations 1861, 1867, 1952 et 1980 et 1985 gratuites pour les travailleurs salariés des associations qui relèvent des commissions paritaires reprises par l’APEF (cf. conditions préférentielles).

Pour ces sessions et dans ces conditions uniquement, inscription : www.apefasbl.org

Formation gratuite pour les professionnels de l’accueil de la petite enfance (0-3 ans) et de l’enfance dans le cadre du décret ATL (3-12 ans) – inscription et brochure via l’Office de la Naissance et de l’Enfance – 02 542 13 90.

Pour bénéficier des conditions de l’ONE, il convient de passer par les formulaires d’inscription fournis par cet organisme. Privilégiez le bulletin d’inscription en version PDF téléchargeable, à compléter et renvoyer à l’Université de Paix. Notez bien que l’envoi du formulaire n’équivaut pas à une confirmation d’inscription. Les inscriptions sont reçues dans la limite des places disponibles. En ces de surnombre, une liste d’attente est établie.

> Inscriptions

Faire face à la manipulation

Nous avons tous manipulé pour convaincre, pour séduire, pour aller voir LE dernier film de Spielberg ou pour obtenir un délai supplémentaire dans la remise d’un rapport.

Malheureusement, lorsque je suis manipulé, la confiance que j’ai en l’autre risque d’être mise à mal. Dès lors, comment puis-je détecter, mais surtout déjouer la manipulation afin de rendre la communication plus authentique ?

Objectifs

Lorsque je suis manipulé, la confiance que j’ai en l’autre risque d’être mise à mal. Dès lors, comment puis-je détecter, mais surtout déjouer la manipulation afin de rendre la communication plus authentique ?

  • Découvrir les stratégies propres à la manipulation et leurs enjeux
  • Explorer ses ressentis en étant manipulé, en manipulant, en s’empêchant de manipuler
  • Repérer les indicateurs verbaux et non verbaux de la manipulation
  • Pratiquer des techniques de contre-manipulation

Contenu

  • Notion de manipulation et de manipulateur
  • Indices non verbaux du mensonge, de la dissimulation d’émotions, de l’incongruence…
  • Manipulation dans le discours verbal : demandes détournées, déformation des faits, culpabilisation, victimisation, utilisation d’arguments fallacieux…
  • Techniques de contre-manipulation : dévoiler la manipulation, dire « non », renvoyer la critique à l’autre, faire de l’humour…

Référents théoriques (e.a.) : Neurosciences, Isabelle Nazare-Aga, Paul Ekman, Dominique Chalvin, Andreas Edmüller, Thomas Wilhelm, Bernard Raquin, Marc Kucharz, Anne Guibert, Muriel Jouas, David Lieberman

Méthodologie

  • Partage de situations problématiques vécues
  • Mises en situation, jeux de rôles
  • Apports théoriques
  • Analyse d’extraits vidéo
  • Liens entre expérimentation et contenus théoriques

Groupe : de 12 à 18 personnes

Durée : 2 journées de 9h30 à 16h30 (12 heures)

Dates, au choix :

  • Mardi 14 et vendredi 24/05/2019 – Réf. 1943
  • Jeudi 5 et vendredi 6 septembre 2019 – Réf. 1961
  • Les 7 et 8 octobre 2019 – Réf. : 1979

Avec Christelle Lacour

Lieu : Université de Paix

Prix, syllabus compris (2017) :

Aussi dans le catalogue FORMAPEF : formations 1850, 1860, 1943, 1961 et 1979 gratuites pour les travailleurs salariés des associations qui relèvent des commissions paritaires reprises par l’APEF (cf. conditions préférentielles).

Pour cette session et dans ces conditions uniquement, inscription : www.apefasbl.org

Cette formation est agréée à hauteur de 12 heures par la Commission Fédérale de Médiation.

Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

Créer la cohésion de groupe par l’expression corporelle

Créer la cohésion de groupe par l’expression corporelle

Le corps est un incroyable moyen d’expression et une belle façon d’être relation. C’est le moyen privilégié des enfants pour entrer en contact avec les autres : être « contre » les autres (violence, affrontement…), mais aussi « pour » (relation de soin) et « avec » les autres (coopération). En effet, il est possible de créer une cohésion de groupe constructive par des activités non verbales. Le corps permet aussi une ouverture à des nouvelles attitudes lors de conflits

Objectifs

  • Créer de la cohésion de groupe par le corps en mouvement
  • S’initier à des techniques corporelles
  • Travailler les postures en conflit
  • Ouvrir un espace bienveillant pour la créativité
  • Développer un regard constructif sur les autres et sur soi-même

Contenu

  • Conscience corporelle
  • Contraste espace/temps/énergie (Dalcroze)
  • Les 11 actions de choréologie Laban
  • Définition du conflit
  • Les attitudes en conflit (Thomas & Killmann)

Méthodologie

Alternance entre exercices corporels, apports théoriques et analyse collective.

Infos pratiques

Personnes concernées : Toute personne encadrant un groupe d’enfants (3-12ans) et souhaitant utiliser le corporel : animateurs, enseignants, formateurs, professeurs d’éducation physique, psychomotriciens, psychologues…

Groupe : de 12 à 18 personnes

Durée : 2 journées de 9h30 à 16h30

Dates : Mardis 14 et 21 novembre 2017, avec Julie Duelz & Olivier Roisin – Formation annulée

Lieu : Centre Culturel Marcel Hicter – La Marlagne (Wépion)

Prix, repas de midi compris :

  • 190 euros
  • 170 euros (Membre adhérent UP)
  • 250 euros (Organisation)

Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

Communiquer… C’est comme danser!

Découvrez les pistes de danse CNV… pour résoudre vos problèmes de communication

Au-delà d’une compréhension mentale, la pratique des « Pistes de Danse CNV » facilite l’accès à une compréhension corporelle claire, souple, profonde.

Un week-end pour aller plus loin dans la Communication Nonviolente d’une façon plaisante, originale et inspirante. Imaginées et mises au point par Bridget Belgrave et Gina Lawrie, formatrices anglaises en Communication Nonviolente, les « Pistes de Danse CNV » sont une représentation spatiale du processus de la Communication Nonviolente.
Ces pistes de danse sont parsemées de différents groupes de grandes cartes posées sur le sol en fonction des différents thèmes abordés. Les danseurs se déplacent sur les cartes au fur et à mesure de leur avancée dans le processus de la Communication Nonviolente, chaque carte représentant un pas dans une danse de communication.
Certaines de ces danses sont des « Danses Intérieur – Extérieur », permettant d’explorer un dialogue en jeu de rôles. D’autres sont des « Danses Intérieur » permettant un processus de transformation intérieure.
Cela aide à intégrer le processus de la communication à la fois de façon visuelle, auditive et corporelle, et à se l’approprier avec souplesse, clarté, visibilité et liberté.
Les danseurs auront l’occasion d’y explorer autrement des situations de leur vécu qui est un défi pour eux. En piste !

Objectifs

  • Approfondir la Communication Nonviolente (CNV) à la fois de façon visuelle, auditive et corporelle.
  • Par le jeu des pistes de danse CNV, quitter le bavardage du mental pour ressentir simplement ce qui se vit en nous profondément dans la communication.

Contenu et méthodologie

Par le parcours de différents jeux de grandes cartes disposées au sol en fonction des différents thèmes abordés, chaque danseur est amené à explorer le processus de la Communication Nonviolente tant avec lui-même qu’avec les autres, voire même en jeu de rôles.
Cette façon originale d’approfondir la Communication Nonviolente a été mise au point par Bridget Belgrave et Gina Lawrie, formatrices anglaises en CNV… et cela se danse, se vit, tout aussi bien en français.

Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

Personnes concernées : Toute personne ayant suivi un module de formation « Introduction à la Communication Nonviolente ». Les participants sont invités à se munir de pantoufles ou de sur-chaussettes confortables.

Groupe : de 12 à 15 personnes

Durée : 2 journées de 9h30 à 17h00

Dates : WE 8 & 9 février 2014, avec Jean-François Lecocq & Claire Struelens – Référence : 1412

Lieu : Université de Paix

Prix :

  • 170 euros
  • 150 euros (Membre adhérent UP)
  • 220 euros (Organisation)
Formation gratuite pour les professionnels de l’accueil de l’enfance, dans le cadre du décret ATL (3-12 ans) – inscription et brochure via l’Office de la Naissance et de l’Enfance – 02 542 13 90.

Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires