Agir

La Méthode CoResolve

La Méthode CoResolve : un outil concret au service de la résolution des conflits au sein des groupes de jeunes

> Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

Gérer les tensions au sein des groupes de jeunes est un processus puissant et complexe à la fois. Cela met en lumière les conflits qui se vivent tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du groupe (ou de la classe). C’est pourquoi souvent les professionnels hésitent à parler de ces difficultés parce qu’ils s’inquiètent de pouvoir gérer ce type de situations, ou parce qu’ils souhaitent éviter que cela puisse heurter des personnes ou des groupes.

La formation à la méthode CoResolve vise à outiller les professionnels (enseignants, éducateurs, médiateurs, agents PMS…) pour mener ces conversations difficiles et résoudre les tensions et conflits.

Travailler avec cette méthode favorise la participation, le dialogue, l’engagement et le respect mutuel au sein des groupes. Une manière vivante et dynamique de renforcer les capacités citoyennes.

Objectifs

  • S’initier à la théorie sur la fluidité des rôles dans les groupes
  • Comprendre les dynamiques de résistance et de conflit dans les groupes
  • Expérimenter et intégrer les techniques CoResolve pour gérer les conflits en groupes
  • Expérimenter et intégrer la technique des flèches d’or : la reconnaissance positive
  • Expérimenter et intégrer la technique du Dialogue Dynamique : favoriser l’expression de ce qui se vit dans le groupe

Contenu

  • Théorie de la fluidité des rôles, les dynamiques de résistance et les ruptures de communications dans les groupes
  • La méthodologie et les étapes de la méthode CoResolve

Référents (e. a.) : Myrna Lewis, Arnold Mindell

Méthodologie

La méthodologie expérientielle encourage les jeunes et les adultes à oser aller ensemble au cœur des problèmes qu’ils rencontrent. Elle conduit à des découvertes et apprentissages souvent insoupçonnés sur eux-mêmes et les autres. Enfin, ce processus redonne à chacun et au groupe plus de fluidité pour s’accorder et mieux vivre ensemble.

Infos

Groupe : de 12 à 24 personnes

Dates et durée : Mardi 19 & jeudi 21 mars 2019 de 9h30 à 16h30 & vendredi 29 mars 2019 de 9h30 à 12h30 (15h), avec Alexandre Castanheira & Gilles Fossion – Référence : 1926

Lieu : Salle Le Chat à 7 Pattes, rue Saint Donat, 40 à Namur.

Prix, syllabus compris :

Cette formation est agréée à hauteur de 15 heures par la Commission Fédérale de Médiation.

> Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

 

Emotions enfants/ados – Méthode du SAP

Méthode du SAP pour accompagner l’enfant ou l’ado en difficulté émotionnelle

Et si j’essayais autre chose que ce que je fais d’habitude ?

> Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

Objectifs

  • Comprendre l’émergence des comportements inadéquats, grâce au lien qui existe entre les émotions ressenties, les (ré)actions et les paroles de l’enfant, l’ado et l’adulte.
  • Identifier ses propres conditionnements et découvrir comment ils interagissent avec ceux du jeune, surtout si les problèmes se répètent ou s’aggravent.
  • Partager et expérimenter des moyens de libérer des ressentis douloureux, pour amener davantage d’adaptabilité et de fluidité en cas d’émotion répétitive chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte.
  • Démultiplier les stratégies de réponse des adultes face aux comportements non désirés, voire insupportables chez les jeunes.

Contenu

  • Méthode du SAP : Sensation, Action, Pensée
  • Fonctionnement du cerveau reptilien, limbique et cortical
  • Réactions reptiliennes en cas de stress : attaque, fuite, sidération
  • Émotions inter-dites, autorisées ou survalorisées
  • Langage et inconscient
  • Syntonie et compassion

Référents théoriques (e.a.) : Neurosciences et travaux de Jean Lerminiaux et Fabrice Charles

Méthodologie

  • Présentation de grilles de lecture et d’analyse de situations problématiques
  • Echanges structurés autour des difficultés rencontrées par les participants
  • Mises en situation et application pratique des techniques proposées
  • Retours réflexifs sur le transfert des acquis au quotidien

Personnes concernées

Que ce soit à titre familial ou professionnel, cette formation s’adresse à tout adulte en charge d’un ou de plusieurs enfant(s) ou adolescent(s) présentant des difficultés émotionnelles, relationnelles et/ou comportementales

Groupe : de 12 à 18 personnes

Durée : 3 journées de 9h30 à 16h30 (18h)

Dates : Jeudi 23 & vendredi 24 novembre et mardi 5 décembre 2017, avec Christelle Lacour – Référence : 1778

Lieu : Université de Paix

Prix, syllabus compris :

  • 260 euros
  • 230 euros (Membre adhérent UP)
  • 360 euros (Organisation)

> Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

Formation à la supervision

Être superviseur – Une démarche, une posture, une éthique !

> Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

La supervision : un accompagnement proposé aux professionnels afin de leur permettre de prendre du recul, de développer une démarche réflexive et d’ouvrir le champ des possibles.

Le superviseur : un professionnel qui peut offrir cet accompagnement en gardant une posture tiers et en mettant en œuvre une démarche qui soutient la réflexivité.

Module 1 : Pour des superviseurs qui se lancent dans l’aventure de la supervision

Dans ce premier module, l’accent sera mis sur la démarche de supervision et la posture du superviseur. La démarche de supervision permet la retraversée de l’expérience professionnelle. Elle nécessite la mise en place de différents temps pour développer une réflexivité. Nous explorerons ces différents moments et des outils qui peuvent les soutenir.

Nous mettrons également au travail la posture de superviseur en revisitant ce choix professionnel de devenir superviseur et en inventoriant les différentes facettes de cette posture.

Module 2 : Pour des superviseurs qui ont déjà une pratique

Dans ce second module, l’accent sera mis sur l’échange entre pairs-superviseurs et sur les questions éthiques qui traversent la démarche de supervision. Nous aborderons la question des contrats, de la confidentialité, de la différence entre supervision collective et individuelle, des objets de la supervision et les questions apportées par les participants.

Méthodologie

La formation sera concrète et interactive.

Nous alternerons les temps d’éclairages, de mise en situations et d’échanges.

La formation s’inscrit dans une perspective de co-construction des savoirs et d’intelligence collective.

Groupe : de 12 à 15 personnes pour permettre une méthodologie de travail participative

Durée : 2 x 2 journées, de 9h30 à 16h30 (2 x 12 heures)

Dates :

>  Module 1 : Jeudis 25 octobre & 29 novembre 2018 – Référence : 1877

Pour toute personne dont le projet professionnel est d’accompagner et de superviser des personnes ou des groupes dans leurs réalités professionnelles

>  Module 2 : Jeudis 14 mars & 4 avril 2019 – Référence : 1924

Pour des superviseurs engagés dans l’accompagnement de professionnels

Avec Véronique Albert & François Bazier

Lieu : Université de Paix

Prix, syllabus compris (par module) : 350 euros

Prix, syllabus compris (les 2 modules) : 600 euros – Référence : 1975

> Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

S’approprier sa voix, un outil du médiateur pro

Formation continue UBMP-BUPB-BUPM à Namur, 26 septembre 2016 de 9h à 17h30

Agrément en cours auprès de la Commission fédérale de Médiation (7h)

La voix représente une fonction neuromusculaire complexe qui met en jeu le corps dans sa totalité, elle trouve sa source dans un élan intérieur lié aux émotions fondamentales et est un message sonore que l’on projette dans l’espace et qui produit un impact sur l’auditeur. Aussi, la voix, par elle-même, définit une identité, elle possède ses caractéristiques propres qui lui permettent d’être unique et reconnue.  Dans un métier de relation et d’échanges comme la Médiation, la voix maitrisée peut apporter plus d’assurance,  d’autorité naturelle, d’impact, de nuances.

Nous allons pouvoir jouer de cet instrument fabuleux dont nous n’avons pas toujours conscience de la puissance. Le travail sur la voix, signifie aussi, un travail sur le souffle et cette technique est très performante pour la gestion du stress.

Seront aussi abordés, le regard et la gestuelle, car lorsqu’on parle de la Voix, on parle de tout le corps.

DATE ET LIEU : 26/09/2016 de 9h à 17h30 – locaux de l’Université de Paix à Namur

ORGANISATEUR : UBMP-BUPB-BUPM

RENSEIGNEMENT/CONTACT : Laurence Hanin – ubmp.bupb.formation@gmail.com

DROIT D’INSCRIPTION : Prix : 100€ ou 75€ (membre UBMP) à verser sur le compte de l’UBMP-BUPB-BUPM – IBAN = BE98-0003-2526-9793 BIC = BPOTBEB1

Le prix comprend : la formation, la documentation et les collations.

INTERVENANTS :

  • Dominique Wenta, coach vocal & communication
  • Laurence Hanin-Jamot, médiateur agréée

OBJECTIF DE LA FORMATION :

  • Découvrir et construire l’instrument vocal : souffle, résonateurs, articulateurs.
  • Développer son charisme corporel en ajoutant à la présence vocale, la présence physique : regard, gestuelle
  • Réfléchir sur la voix comme outil pour le médiateur, sur les modalités de l’accordage affectif, le partage émotionnel et l’intersubjectivité.

COMPETENCES VISEES : 

  • S’approprier techniquement sa voix, son expressivité, la maitrise de son charisme
  • Savoir repérer dans les situations d’échanges, les intentions, tensions, les états émotionnels et utiliser l’outil voix et corps pour gérer les situations que vit le médiateur avec plus de maitrise et de distance.

PROGRAMME :

Comment s’approprier sa propre voix ? Comment repérer les signes avant coureurs de conflits dans la voie et la gestuelle des personnes en conflit ? Comment le médiateur peut utiliser sa voix dans les entretiens de médiations ? Quelles stratégies à mettre en place face aux situations d’impasses ? …face à des émotions fortes ?

La journée de formation permet de découvrir les outils indispensables à l’appropriation de sa voix de médiateur, leurs objectifs spécifiques, le contexte d’utilisation, les étapes de mise en œuvre, les avantages et les précautions à prendre, ainsi que des conseils méthodologiques. Présentation de mise en situation.

Le travail se fait avec une alternance de théorie et d’exercices pratiques en groupe et individuels.

METHODOLOGIE : Travail actif, interactions continues avec le public, mises en situations. Présentation d’exemples pratiques.