Agir

Graines de médiateurs — Approfondissement artistique

Vous expérimentez le programme « Graines de Médiateurs » depuis un certain temps déjà et vous avez un peu fait le tour des activités. Alors, cette formation s’adresse à vous !

Nous vous proposons d’explorer les 4 rouages de ce programme « Graines de médiateurs » par diverses pratiques artistiques : danse, théâtre, rythmique, chant, arts plastiques… Toutes ces activités ont été expérimentées dans des classes. Souvent, elles sont nées de la nécessité de s’adapter à certains contextes complexes.

En effet, il est possible de créer une cohésion de groupe constructive par des activités non verbales. Les arts permettent aussi une ouverture à de nouvelles attitudes lors de conflits, à des manières de communiquer et de résoudre les différends par la créativité.

> Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

Objectifs

  • Approfondir le programme « Graines de médiateurs » par d’autres supports que les jeux et la parole
  • Susciter le développement des habiletés sociales par les arts plastiques et scéniques (danse, musique et théâtre non verbal)
  • Ouvrir un espace pour la recherche de solutions créatives lors de conflits
  • Développer un regard constructif sur les autres et sur soi-même pour créer de la cohésion

Contenu de base des 4 rouages du programme « Graines de médiateurs »

  • Vivre ensemble : cadre de sécurité et cohésion de groupe
  • Comprendre : les 4 attitudes en conflit (Thomas et Killman)
  • Communiquer : faits et jugement, gestion des émotions et découverte des besoins
  • Agir : assertivité, médiation, créativité dans la recherche de solution

Contenu artistique (initiation)

  • Expression corporelle (Martinet)
  • Rythmique (Dalcroze)
  • Théâtre non verbal (Lecoq)
  • Danse créative (Laban)
  • Technique de feedback (Halprin)

Méthode pédagogique

Alternance entre pratiques artistiques, apports théoriques et analyse collective

Personnes concernées : Toute personne ayant suivi un module de formation de base « Graines de médiateurs » ou le Brevet d’animateur en gestion de conflits (dans des groupes d’enfants 6-12 ans)

Groupe : de 10 à 18 personnes. Les participants sont invités à se munir de vêtements souples.

Durée : 2 journées de 9h30 à 16h30 (12 heures)

Dates : Jeudi 31 janvier & vendredi 1 février 2019, avec Julie Duelz & Olivier Roisin – Référence : 1910

Lieu : Centre Culturel Marcel Hicter – La Marlagne (Wépion)

Formation sélectionnée dans le cadre de l’appel à projets « Médiation dans les arts ».

Prix, syllabus et repas de midi compris:

  • 190 euros (Particulier, Association)
  • 170 euros (Membre adhérent UP, COJ)
  • 250 euros (Organisation)

> Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

Comportements « difficiles » des enfants : que faire ?

Certains enfants adoptent des comportements qui nous interpellent et nous mettent en difficultés : refus, oppositions, cris, pleurs… Qu’est-ce qui se joue en-dessous ? Que cherchent-ils à combler ? Quels sont les bénéfices secondaires à recommencer inlassablement ces comportements ?

Cette formation propose de travailler sur les fondations qui permettent d’établir un contact chaleureux et structurant avec un enfant et d’envisager des pistes de prévention et de gestion des comportements dits « difficiles ».

> Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

OBJECTIFS

  • Comprendre quels sont les besoins des enfants nécessaires pour grandir et se structurer
  • Prévenir les comportements inadéquats des enfants
  • Comprendre le mécanisme des croyances sur nos attitudes éducatives et s’interroger sur son propre rapport à la règle
  • Accueillir l’enfant dans sa propre difficulté à ne pouvoir faire autrement, décoder le message envoyé derrière son comportement
  • Poser des limites adaptées et envisager comment faire assumer aux enfants les conséquences de leurs actes

CONTENU

  • Décodage des besoins sous-jacents aux comportements inadéquats
  • Pistes de prévention
  • Croyances limitantes
  • Ecoute active et syntonie
  • Les critères d’efficacité d’une règle et d’une sanction éducative

Référents théoriques : Brigitte Racine, Elisabeth Maheu, Jean Lerminiaux, Thomas Gordon, Patrick Traube…

MÉTHODOLOGIE

  • Echange d’expériences à partir de situations vécues ou observées
  • Exposés théoriques
  • Applications de grilles de lecture
  • Exercices
  • Mises en situation expérientielle

Personnes concernées : Toute personne en contact avec des enfants de 0 à 12 ans : parent, éducateur, puéricultrice, enseignant, animateur, accueillant extrascolaire…

Groupe : de 12 à 18 personnes

Durée : 2 journées de 9h30 à 16h30 (12 heures)

Dates : Ma 4 & 11 février 2020, avec Nathalie Ballade & Julie Duelz – Référence : 2007

Lieu : Université de Paix

Formation gratuite pour les professionnels de l’accueil de la petite enfance, dans le cadre du décret ATL (0-3 ans) – inscription et brochure via l’Office de la Naissance et de l’Enfance – 02 542 13 90.

Pour bénéficier des conditions de l’ONE, il convient de passer par les formulaires d’inscription fournis par cet organisme. Privilégiez le bulletin d’inscription en version PDF téléchargeable, à compléter et renvoyer à l’Université de Paix. Notez bien que l’envoi du formulaire n’équivaut pas à une confirmation d’inscription. Les inscriptions sont reçues dans la limite des places disponibles. En ces de surnombre, une liste d’attente est établie.

Prix, syllabus compris :

  • 170 euros (Particulier, Association)
  • 150 euros (Membre adhérent UP, UBMP, COJ)
  • 90 euros (Jeunes de moins de 26 ans)
  • 240 euros (Organisation)

> Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

M’imposer… m’écraser… ça suffit !

Mais comment faire autrement ?

Développer vos talents pour diriger votre vie et les organisations

Inscriptions

Venez découvrir un nouvel outil de développement des compétences qui se veut efficace, collaboratif & adapté à votre culture d’organisation

Objectifs

  • Découvrir intuitivement le fonctionnement de votre personnalité,
  • Reconnaître ses conflits internes et gérer de façon plus créative les tensions qu’ils génèrent dans ses relations avec les autres
  • Vous approprier vos talents et apprendre à les piloter
  • Appliquer le principe d’équivalence et les règles d’intelligence collective pour mettre en valeurs ses talents et atteindre ses objectifs personnels et professionnels
  • Stimuler le développement des talents de tous ceux qui vous entourent !

Contenu

Ces deux jours s’appuient sur le principe selon lequel c’est en développant la maîtrise de soi que l’on accroît ses compétences de leader et que l’on peut les gens qui nous entourent à réussir.

Vous serez invité à passer le questionnaire de la roue des talents. Cet outil vous permet non seulement de cerner vos talents mais vous donne des indications pour les utiliser dans le feu de l’action.

Nous appliquerons les principes de gouvernance participative à notre vie personnelle et professionnelle pour ne plus nous sentir ni paillasson ni hérisson mais plutôt être capable de fédérer, inspirer et atteindre nos objectifs de manière optimale !

Méthodologie

La pratique et les difficultés des participants dans leur propre situation personnelle et professionnelle seront les bases sur lesquelles se construiront de manière ludique et interactive ces 2 jours de formation.

Infos

Groupe de 8 à 15 personnes

Durée : 2 journées, de 9h30 à 16h30 (12 heures)

Dates : Mercredis 20 février et 13 mars 2019, avec Sabine Heymann – Référence : 1917

Lieu : Mundo-N, Salle Okavango, Rue Nanon 98 – Namur

PAF : 190 euros – 170 euros (Membre adhérent UP, UBMP, COJ) – 250 euros (Organisation)

Inscriptions

Développer l’esprit critique face au complotisme

Module de formation gratuit d’une journée

Module 1 : Groupe de jeunes de 16 à 22 ans (accompagné d’un ou deux animateurs), le 31/10/2017, de 9h30 à 16h30

Module 2 : Groupe d’adultes encadrant des jeunes adolescents, le 02/11/2017, de 9h30 à 16h30

Formateurs : Julien Lecomte et Carmen Michels

Ci-dessous, découvrez le dossier complet présentant ce module.

Préinscription obligatoire. Pour inscrire votre groupe (groupe de jeunes de 8 à 18 personnes pour la formation du 31/10 – groupe d’adultes travaillant avec des jeunes pour la formation du 02/11), envoyez un mail à j.lecomte@universitedepaix.be en expliquant vos motivations à suivre ce module.

Les inscriptions individuelles sont possibles également !

Dans le cadre de sa mission de développer un climat de gestion constructive des conflits, l’Université de Paix s’intéresse au rapport des individus aux « informations » et aux « faits ». Comme nous le demandions dans cet article, « un mensonge poserait-il problème s’il n’y avait personne pour y croire » ? Plus largement, il s’agit de la question de nos croyances et de la gestion de nos désaccords. Il s’agit de s’accorder sur les faits et de décider d’un vivre-ensemble commun.

En l’occurrence, dans l’Histoire, des complots à différentes échelles ont existé et ont pu être observés. Il s’agit de faits de manipulation avérés. Les « théories du complot » concernent quant à elles des thèses qui postulent qu’un individu ou un groupe d’individus « tire les ficelles dans l’ombre », notamment par rapport à un événement spécifique. Le « complotisme » désigne quant à lui l’attitude qui implique la recherche systématique des complots, partout, tout le temps. C’est une posture de méfiance systématique envers les infos provenant d’institutions dites « officielles », par exemple.

Dans ce module, nous choisissons de nous pencher sur la « logique » et la rhétorique complotistes : comment une théorie du complot est-elle construite ? Comment développer des « habitudes de questionnement critique » à l’égard d’un document qui relève d’une « logique complotiste », mais aussi à l’égard des informations « officielles » ? En bref, il s’agit de fournir des outils et des clés aux participants afin qu’ils puissent se construire un jugement de manière autonome à l’égard des documents auxquels ils sont confrontés.

Cet enjeu rejoint parfaitement un des objectifs de l’éducation aux médias. C’est la raison pour laquelle nous avons soumis le projet suivant à la CFWB suite à l’Appel à projet d’éducation aux médias 2017.

Résumé du projet

Le projet vise à créer, tester et diffuser un module de formation pour développer l’esprit critique par rapport aux attitudes conspirationnistes (« théories du complot »), à l’intention de deux groupes cible (un groupe de jeunes et un groupe d’adultes chargés de les encadrer). Plus largement, il s’agit de susciter et développer une analyse méthodique et autonome par rapport à des documents médiatiques, à travers des « réflexes de questionnement ».

Pour lire le descriptif détaillé du projet, cf. l’article ci-dessous.

Objectifs

  • Apprendre à identifier les « logiques » complotistes et à les « décoder »
  • Développer un réflexe de questionnement (« habits of inquiry »), non seulement à l’encontre des théories du complot, mais plus largement à l’encontre de tout document médiatique (habitudes de questionnement, d’enquête, d’« investigation »). Par exemple, interroger la source d’un document, se renseigner quant à son ou ses auteurs et à leurs intentions, le croiser avec d’autres sources d’un autre type…
  • Prendre conscience de la pluralité et de la diversité des croyances, des points de vue et des perspectives
  • Émettre des hypothèses quant aux intentions qui constituent un message, et à la multiplicité des interprétations et réappropriations qu’il peut susciter
  • Comprendre les dynamiques sociales derrière la propagation d’« informations », de nouvelles (qu’elles soient « vraies » ou « fausses »)
  • Développer une réflexion sur les usages et enjeux des technologies et des réseaux en ligne
  • Élaborer des pistes d’argumentation constructive face à des attitudes complotistes

Contenus

  • Délimitations (rumeurs, désinformation, complot, théories du complot, complotisme)
  • Construction et application d’une grille d’analyse à des documents médiatiques (dont complotistes)
    • Faits
    • Auteur
    • Média diffuseur
    • Source
    • Structure argumentative
  • Rhétorique complotiste, arguments fallacieux et biais cognitifs (irréfutabilité et pétition de principe,
  • Décentration : prise en considération du point de vue de l’autre
  • Prolongements pédagogiques : comment réagir lors d’un désaccord dans le cadre d’une argumentation complotiste ? Comment développer une réflexion pédagogique à leur égard ?

Méthodes et supports

  • Eclairages théoriques quant au complotisme
  • Illustrations et parcours d’outils réalisés par d’autres institutions et associations (Média Animation, BePax, etc.)
  • Exemples et études de cas (vidéos, articles)
  • Elaboration et application d’une grille d’analyse sur un mode constructiviste
  • Mise en situation / jeu de rôle
  • Partage de retours réflexifs

Lieu(x) des activités : Université de Paix, Namur

Formation 1 : Groupe de jeunes de 16 à 22 ans (accompagné d’un ou deux animateurs), le 31/10/2017, de 9h30 à 16h30

Formation 2 : Groupe d’adultes encadrant des jeunes adolescents, le 02/11/2017, de 9h30 à 16h30

Formateurs : Julien Lecomte et Carmen Michels

Formation gratuite, préinscription obligatoire. Pour inscrire votre groupe (groupe de jeunes de 8 à 18 personnes pour la formation du 31/10 – groupe d’adultes travaillant avec des jeunes pour la formation du 02/11), envoyez un mail à j.lecomte@universitedepaix.be en expliquant vos motivations à suivre ce module.