droits de l’enfant

Journée Internationale des Droits de l’Enfant 2006

Dans le cadre de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant (en l’honneur de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant), l’Université de Paix a ouvert ses portes aux enfants le lundi 20 novembre 2006.

Un article initialement publié dans le trimestriel n°97, en 2007.

Journée Internationale des Droits de l’Enfant

Adoptée par les Nations Unies le 20 novembre 1989, la Convention Internationale des Droits de l’Enfant affirme qu’un enfant n’est pas seulement un être fragile qu’il faut protéger mais que c’est une personne qui a le droit d’être éduquée, soignée, acceptée, respectée, quelque soit l’endroit du monde où elle est née. Et aussi que tout jeune a le droit de s’amuser, d’apprendre et de s’exprimer.

Dans le cadre de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant, l’Université de Paix a organisé des ateliers créatifs et ludiques pour une dizaine de classes primaires. Lors de ces activités, plus de 160 enfants ont donc exercé le droit de s’exprimer, de s’amuser… Ils ont également réfléchi sur ce que signifiaient ces droits pour eux. Finalement, ils ont été invités à envisager les devoirs comme corollaires et indissociables des droits, et à tenter la coopération par le jeu. Dans chaque atelier, les enfants recevaient des pièces permettant de reformer un puzzle coloré des Droits de l’Enfant en fin de journée.

Voici présentés, en quelques lignes, les différents ateliers organisés ce 20 novembre 2006…

L’atelier « Jeux coopératifs »

Un jeu coopératif est un jeu sans gagnant ni perdant. L’accent est mis sur la convivialité, le plaisir de rencontrer les autres et un défi où l’enjeu est de gagner tous ensemble. A travers quelques jeux de coopération, nous avons tenté de donner aux enfants le droit d’être des enfants, de jouer et de s’amuser dans la paix, la collaboration et l’ouverture à l’autre.

L’atelier « Marionnettes de la paix »

Dans cet atelier, les enfants ont été invités à imaginer une petite saynète. En donnant la parole à des marionnettes, ils ont adressé un message aux adultes et évoqué un droit infantile fondamental pour eux. Cette saynète a été filmée. L’objectif était de leur donner le droit de s’exprimer librement.

L’atelier « Électro » sur les droits et les devoirs

Lors de cette activité, les enfants ont mis en lien des droits de l’enfant avec des devoirs. Ils ont associé ces droits et ces devoirs sur un électro en bois. Le principe était simple. A gauche, la colonne des « devoirs » et, à droite, celles des droits. Il suffisait de relier chacun des éléments entre eux pour que s’allume la lumière magique. Par exemple, si tout enfant a le droit d’être différent, il devra en toute logique, ne pas se moquer de ceux qui le sont. Le but était ici de répondre au droit d’être éduqué, notamment en comprenant ce qu’il est important de mettre en place pour vivre ensemble dans le respect des droits de chacun, c’est-à-dire de mes droits mais aussi de ceux des autres.

L’atelier « Fresque sur totem »

Afin de refléter le droit de l’enfant à avoir une famille, nous lui avons demandé d’écrire son prénom et de se présenter lui et sa famille sous la forme d’un dessin. Il a ensuite collé son oeuvre sur un totem, au milieu des autres créations.

Riche en rires, en échanges et en émotions, cette journée a été une véritable réussite. Réussite, parce que les enfants ont réfléchi, discuté et appris des choses qu’ils ignoraient concernant leurs propres droits. Bonheur, parce qu’ils se sont amusés et sont repartis avec un sourire jusqu’aux oreilles. Espoir enfin, puisque ces jeunes enfants ont tenté pour quelques instants l’ouverture, le respect et la coopération, pratiques de paix qu’ils transposeront, qui sait, dans leurs relations avec les adultes et avec les autres enfants.

Graines de médiateurs sur ChildsRights.org

L’ouvrage Graines de médiateurs II est présenté sur le site de l’association Child’s Rights, et ce, en français, en anglais et en espagnol.

Seeds of mediators

Editorial by Julien Lecomte, Communication Officer, Université de Paix, Namur, Belgium

The Université de Paix asbl is a youth organization specialized in prevention and positive conflict management. For several years, it has developed, tested and evaluated peer –to-peer mediation devices whose particularity it is to directly give children the necessary tools to solve their own discords. In 2010, it has published the handbook “Seeds of Mediators (Graines de médiateurs) II- Accompanying children in the discovery of positive conflict management”, a collection of concrete activities to contribute to children’s education as citizens.

Gestation of the project
The history of Seeds of Mediators started in the 1990ies, when trainers of the Université de Paix traveled over to Quebec, in order to get acquainted with new pedagogic approaches. On their return, they set up several activities, reflecting on them, testing them and evaluating them.

In 2000, a first book was born from this experience : the book “Seeds of Mediators – Would-Be Mediators”. Quite theoretical, the book presents a conceptual approach : “me among others”, « trust and cooperation”, “verbal and non-verbal”, etc. Written in the form of critic reflection, it makes up rigorous fundamentals for peer-to-peer mediation.

The trainers of the Université de Paix have carried on their project by having the book translated into Spanish 1, and by adding a DVD to it. Moreover, they have carried on their grass roots mission in schools. The whole programme was awarded the Council of Europe Award in 2006.

Throughout this experience, the trainers of the Université de Paix have enriched their outlook, now up-dated and complementary with the first book’s conceptualized contribution. The second part is the fruit of ten more years of experimentation.

Seeds of Mediators II
The handbook Seeds of Mediators II starts from an active and participative methodology. It provides theoretical guidance, along with factsheet of practical activities. Each activity has a reproducible guide, and can be realized with groups of children, under the form of plays, cooperation games, or role plays, to give a few examples.

The book also provides tables of competences, detailing the skills trained in each activity, as well as a selective bibliography.

Four themes are singled out. First the “living-together” : by staging situations, what is central is tying up links, learning to learn each other. The “understanding” gives way to a moment of reflection on attitudes, perceptions and feelings with regard to the conflict. The “communicating” pole trains the capacity to listen and express oneself. As for the “acting” part, it encourages to take action, as a party or as a third actor. This part summons creativity : to get out of a disagreement, getting over one’s initial point of view calls for imagination!

Semillas de mediadores

Editorial del Sr. Julian Lecomte, encargado de comunicación de la Université de Paix, Namur, Bélgica.

La Universidad de Paix absl es una organización de juventudes especializada en la prevención y en la gestión positiva de conflictos. Desde hace varios años,  desarrolla, prueba y evalúa los dispositivos de “mediación por los iguales”, que consiste en dar directamente los útiles a los niños para resolver ellos mismos sus desacuerdos. En 2010, publica la obra “Semillas de mediadores (Graines de médiateurs) II” – Acompañar a los niños en el aprendizaje de la gestión positiva de conflictos”.

Una maduración a largo plazo
La historia de « Semillas » comienza en los años 1990, cuando los formadores de la Universidad de Paix se aventuraron en Quebec, a fin de descubrir noticias pedagógicas. Desde su vuelta, ponen en marcha varias actividades, las reflexionas, las prueban y las evalúan.

En 2000, una primera obra nace de esta experiencia: el libro Semillas de mediadores – Mediadores en la hierba. Esta obra es particularmente teórica y propone una aproximación conceptual: “yo entre los demás”, “confianza y cooperación”,  “verbal y no verbal”, etc. Escrito en forma de reflexión crítica, constituye la base de la mediación por los iguales, según una estructura rigurosa.

Los formadores de la Universidad de Paix persiguen su empresa traduciendo el libro al español , acompañada de un DVD, y sobre todo continuando a actuar en las escuelas. Para su programa, reciben el Premio del Consejo de Europa en 2006.

A favor de su experiencia sobre el terreno, los formadores de la Universidad de Paix desarrollan una visión a la vez actualizada y complementaria a la conceptualizada en su primer libro. El segundo toma es el fruto de estos diez nuevos años de experimentación.

Semillas de mediadores II
El manual Semillas de mediadores II se basa en una metodología activa y participativa. En efecto, contiene aclaraciones teóricas, aunque también numerosas fichas de actividades prácticas. Todas ellas son presentadas con las fichas reproducibles y  son realizables con los grupos de niños. Toman a veces una forma lúdica, juegos centrados sobre la cooperación, o los juegos de rol, por ejemplo.

La obra representa también los marcos de competencia, que detallan las aptitudes ejercidas para cada actividad, así como una bibliografía selectiva.

En fin, cuatro temas percibidos. Uno de ellos es la “vida-juntos”: por las actividades de puesta en situación,  se trata aquí de crear un vínculo, aprender a conocerse. El “comprender”, a continuación, consiste en un tiempo de reflexión sobre las actitudes, percepciones y sentimientos con respecto al conflicto. El sector “comunicar” trata de la escucha y de la expresión. Finalmente, el “actuar” invita a pasar a la acción, Como parte o como tercero interviniente. Este sector incita a la creatividad, en particular: para salir de un desacuerdo, ¡hay que sobrepasar a menudo su punto de vista inicial, haciendo prueba de imaginación.