L’Université de Paix a été fondée en 1960 par Dominique PIRE (Prix Nobel de la Paix 1958) et Raymond VANDERELST (libre-penseur), en présence notamment de Robert Oppenheimer.

Son objectif est la création et le maintien d’un climat de paix, notamment par le dialogue tel que défini par son fondateur :

Le dialogue consiste pour chacun à mettre provisoirement entre parenthèses ce qu’il est et ce qu’il pense pour essayer de comprendre et d’apprécier, même sans le partager, le point de vue de l’autre.

Depuis plus de 20 ans, le travail concret de l’Université de Paix est axé sur la gestion positive des conflits. Centre de réflexion et de formation, l’Université de Paix contribue à faire connaître des moyens possibles pour prévenir la violence, y faire face et favoriser un « vivre ensemble » harmonieux, à l’école, dans la famille, dans le quartier…

Pour ce faire, l’Université de Paix mène des actions et programmes de formation, d’information (conférences, sensibilisations, ateliers, présence lors de salons et colloques, publication d’outils et de ressources, etc.), de recherche-action (conseil académique, veille documentaire des formateurs, expérimentation de terrain…) ainsi que de supervisions et accompagnement d’équipes…

L’Université de Paix est une association sans but lucratif, reconnue comme organisation de jeunesse (catégorie service – cf. Actions jeunesse) par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Communauté française de Belgique). Elle se situe à Namur.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos documents :

Découvrez également Le Cahier 0 de l’Université de Paix : « L’Université de Paix, son histoire, sa démarche », disponible via notre page « cahiers » en ligne,  ainsi qu’un historique et une présentation de l’institution, sur notre page Historique et publications, mais aussi sur Wikipedia.