psychologie

Conseil académique : 4 dossiers thématiques

Conseil académique : 4 dossiers thématiques pour comprendre et agir en gestion de conflits et en éducation à la paix

Le Conseil académique de l’Université de Paix est un groupe de réflexion interdisciplinaire travaillant sur les thématiques de la gestion de conflits, la prévention de la violence et l’éducation à la paix. Entre 2015 et fin 2016, trois groupes de travail ont réalisé quatre dossiers thématiques.

Lors de la première réunion plénière de septembre 2015 du Conseil académique renouvelé, un fonctionnement en trois sous-groupes de travail a été acté. Ces sous-groupes travaillent respectivement sur des thématiques :

  • Liées à l’enfance, et plus spécifiquement au développement émotionnel de l’enfant ;
  • Liées à l’adolescence, et plus spécifiquement, d’une part, à la radicalisation violente à cette période de la vie, et d’autre part, à la question du cyber-harcèlement ;
  • Liées à l’âge adulte, en l’occurrence en tant que manager en milieu professionnel.

Fin 2016, les réunions de ces trois groupes de travail ont débouché sur trois publications diffusées au grand public. Vous avez pu en lire des résumés succincts dans de précédents numéros de cette revue. Les dossiers complets sont disponibles gratuitement sur notre site internet www.universitedepaix.org. Trois nouveaux axes thématiques ont également été lancés pour 2016-2017.

Dossier « Quelles pistes éducatives face à la radicalisation ? »

En lien avec la mission de prévention de la violence de l’Université de Paix, le groupe de travail « Adolescence » du Conseil académique en gestion de conflits et en éducation à la paix a choisi de s’intéresser au phénomène de la radicalisation. Suite aux travaux du Conseil académique sous la présidence de Charles Van der Vaeren (Cf. La collection « Les cahiers de l’Université de Paix », Cahier 2 (Alain Grignard, 2004), Cahier 3 (Charles Van der Vaeren, 2005), Cahier 7 (2008)), nous avons choisi d’aborder ce phénomène quasiment indépendamment de sa dimension religieuse. L’intention du groupe était également de ne pas tant s’attarder sur une étude du phénomène (thème largement abordé par des experts dans différents domaines) que sur les pistes éducatives qui permettent de prévenir les dérives violentes de différentes formes de désaffiliation sociale.

Dans ce dossier de 22 pages, nous nous focalisons sur les phénomènes de radicalisation extrémiste, en tant que ceux-ci supposent la légitimation d’une certaine forme de violence et le rejet du pluralisme. Notons que nous avons également choisi de traiter ce thème indépendamment de sa dimension religieuse (par rapport à cette question, nous renvoyons aux Cahiers de l’Université de Paix, disponibles aussi gratuitement en ligne sur notre site). La question qui nous occupe est la suivante : comment certains jeunes en viennent-ils à cautionner une certaine vision positive de la violence, voire à passer à l’acte violent ? Comment faire face à ce phénomène ? Quelles pistes de prévention, au niveau du développement du vivre-ensemble ? Quelles pistes de prise en charge dans le cadre scolaire ?

Plan du dossier

  • Introduction
  • Radicalisation et violence : définition de la problématique
  • Une approche globale de la prévention
  • Agir sur les croyances et représentations des adultes
  • L’adolescence comme quête et comme « passage », avec un rapport au corps et au risque
  • Des jeunes « désaffiliés »
  • Un système de croyances et une logique paranoïde
  • Internet et la radicalisation
  • Prolongement : des lieux d’échanges et d’« intervision » entre adultes
  • Bibliographie

Lire le dossier : https://www.universitedepaix.org/la-radicalisation-quelles-pistes-educatives

Dossier « Le management émotionnel »

En lien avec la mission de formation d’adultes en gestion de conflits de l’Université de Paix, le groupe de travail « Âge adulte » du Conseil académique en gestion de conflits et en éducation à la paix a choisi de s’intéresser au phénomène du management émotionnel.

Dans ce dossier de 30 pages, nous définissons le management émotionnel comme étant assimilable aux aptitudes du manager à prendre en compte les émotions dans le pilotage d’une équipe de travail. Il s’agit de gérer une équipe en faisant preuve d’une capacité à utiliser les émotions d’une manière adéquate (en fonction des situations), adaptée, efficace. Autrement dit, cet article aborde plusieurs pistes pour développer un management émotionnel positif.

Est-il souhaitable de prendre en compte les émotions dans le cadre professionnel ? Quels enjeux et impacts le management émotionnel implique-t-il ? Est-ce possible, et si oui, comment ? Quelles méthodes concrètes le manager peut-il appliquer ?

Plan du dossier

  • Introduction
  • Définition et enjeux de la problématique
  • Des approches pour développer un management émotionnel efficace
    • Approches organisationnelles : un terreau porteur
    • Des approches complémentaires : travail (inter)individuel et espaces de parole partagée
    • Le « coaching émotionnel » du manager
    • Les enjeux
    • Un alignement « martial », bienveillant et dynamique
    • Les émotions et le cerveau
    • Une communication vraie
    • Vers une gestion partagée des tensions et des « nœuds » ?
    • Leadership partagé : holacratie et sociocratie
  • Conclusions et bibliographie

Lire le dossier : https://www.universitedepaix.org/dossier-le-management-emotionnel

Dossier « Le développement de l’intelligence émotionnelle chez les enfants »

En lien avec la mission de prévention de la violence et d’éducation à la relation de l’Université de Paix, le groupe de travail « Enfance » du Conseil académique en gestion de conflits et en éducation à la paix a choisi de s’intéresser au développement de l’intelligence émotionnelle chez les enfants.

Dans ce dossier de 19 pages, nous considérons que les émotions sont quelque chose de naturel. Le groupe de travail a confirmé la vision de l’Université de Paix à leur égard, qui consiste à ne pas les voir comme quelque chose de « négatif », mais simplement comme des informations sur ce qui se passe. Elles font partie de notre intelligence en général, en ce sens qu’elles nous amènent à réagir d’une certaine manière dans différentes situations. Pour les membres du groupe, nous avons donc tous une « intelligence émotionnelle ». La question est de savoir comment la développer « positivement », c’est-à-dire d’une manière qui nous permette de nous adapter, d’agir librement, en conscience.

Plan du dossier

  • Introduction
  • Problématique
  • La place de l’enfant et de ses émotions
  • Identifier et accueillir ce que l’enfant ressent
  • Emanciper et responsabiliser vis-à-vis des émotions
  • La maîtrise de la langue en lien avec le développement de l’intelligence émotionnelle
  • Les émotions d’autrui et dans le groupe
  • Bibliographie

Lire le dossier : https://www.universitedepaix.org/intelligence-emotionnelle-des-enfants-1

Dossier « Le « cyber-harcèlement » : quels sont les impacts des médias en réseaux ?

En lien avec la mission de prévention de la violence de l’Université de Paix, le Conseil académique en gestion de conflits et en éducation à la paix a constitué un Groupe de Travail autour du phénomène du harcèlement en ligne (ou « cyber-harcèlement »). De manière plus spécifique, la réflexion a porté sur les caractéristiques typiques du « harcèlement » lorsque celui-ci se déroule à travers les médias sociaux (ressemblances et différences avec le harcèlement « traditionnel »).

Dans ce dossier de 11 pages, nous considérons que la dynamique du harcèlement en ligne n’est pas fondamentalement différente de celle du harcèlement « traditionnel ». Les relations sur les médias sociaux se situent dans un prolongement des relations « hors ligne ». Elles sont, elles aussi, bien réelles. Dès lors, quelles sont les pistes de prévention, au niveau du développement du vivre-ensemble ? Quelles pistes de prise en charge dans le cadre scolaire ?

Plan du dossier

  • Définition de la problématique
  • Représentations à propos des jeunes et du cyber-harcèlement
  • Caractéristiques du web
    • Le web, ce « lieu » qui nous entoure en continu
    • Les différents « langages », « normes » et « codes »
    • Image de soi et représentation(s)
      • Nota Bene : harcèlement et estime de soi des agresseurs
    • Immédiateté et réactivité (émotionnelle)
    • Minimisation des conséquences et comportements « désinhibés »
    • Ouverture à la diversité, aux différences
  • Pistes d’intervention à l’Université de Paix
  • Prolongement : le mandat de l’adulte. (Quand) Faut-il intervenir ?
  • Bibliographie

Lire le dossier : https://www.universitedepaix.org/le-cyber-harcelement

 

Le dossier « gentillesse » de Psychologies France

Magazine PsychologiesCe mois-ci, le magazine « Psychologies » (France) a interviewé Julie Duelz (formatrice à l’Université de Paix, coordinatrice du programme Graines de médiateurs et psychologue de formation), sur sa vision de la « bonne » gentillesse.

Voici un extrait de l’article rédigé par Anne Lanchon :

Ni paillasson ni hérisson! résume Julie Duelz, psychologue. Les enfants expriment leurs sentiments, mais aussi leurs besoins, car il ne s’agit pas de s’écraser devant les autres. La « bonne » gentillesse est celle qui me fait plaisir, à moi aussi ! […]

Retrouvez l’article complet dans le Psychologies Magazine du mois de novembre 2011 .

Développer l’estime de soi chez les enfants

Mathilde ne voit que ses défauts.
Julien pleure car il ne savait pas qu’il y avait piscine aujourd’hui.
Alice se sent seule, elle dit qu’elle n’a pas d’amie.

OBJECTIFS

  • Appréhender le concept d’estime de soi et ses 4 composantes : sécurité, identité, appartenance, réussite.
  • Reconnaître les attitudes éducatives qui favorisent le développement de l’estime de soi chez l’enfant.
  • Expérimenter des activités qui contribuent à la construction de l’estime de soi de l’enfant.

CONTENU

L’estime de soi doit être nourrie dès le plus jeune âge par les parents et les éducateurs. En effet, une bonne estime de soi est à la base d’un développement harmonieux de l’enfant et constitue un facteur de prévention de l’agressivité et de la violence.

  • Définition de l’estime de soi
  • Composantes de l’estime de soi chez l’enfant
  • Attitudes éducatives et estime de soi chez les enfants

Référents théoriques (e.a.) : Germain Duclos, Danielle Laporte, Christophe André.

MÉTHODOLOGIE

  • Activités ludiques
  • Exercices en sous-groupe et en groupe
  • Échange d’expériences
  • Apports théoriques

Personnes concernées : Parents, professionnels de la petite enfance (éducateurs/trices, instituteurs/trices, puéricultrices, animateurs/trices, responsables…) ou toute personne en contact avec des enfants âgés de 3 à 12 ans

Groupe : de 12 à 18 personnes

Durée : 2 journées de 9h30 à 16h30 (12 heures)

Dates au choix:

  • Mardi 2 et vendredi 5 avril 2019, avec Lysiane Mottiaux & Claire Struelens – Réf. 1932
  • Lundi 30 septembre & mardi 1 octobre 2019, avec Lysiane Mottiaux et Claire Struelens, formatrices à l’Université de Paix – Réf. 1983

Lieu : Université de Paix

Prix, syllabus compris :

  • 170 euros (Particulier, Association)
  • 150 euros (Membre adhérent UP)
  • 90 euros (Jeunes de moins de 26 ans)
  • 240 euros (Organisation)

Formation gratuite pour les professionnels de l’accueil de l’enfance, dans le cadre du décret ATL (3-12 ans) – inscription et brochure via l’Office de la Naissance et de l’Enfance – 02 542 13 90.

Pour bénéficier des conditions de l’ONE, il convient de passer par les formulaires d’inscription fournis par cet organisme. Privilégiez le bulletin d’inscription en version PDF téléchargeable, à compléter et renvoyer à l’Université de Paix. Notez bien que l’envoi du formulaire n’équivaut pas à une confirmation d’inscription. Les inscriptions sont reçues dans la limite des places disponibles. En ces de surnombre, une liste d’attente est établie.

Aussi dans le catalogue FORMAPEF : formations 1848, 1932 et 1983 gratuites pour les travailleurs des associations qui relèvent des commissions paritaires reprises par l’APEF (cf. conditions préférentielles)

Pour cette session et dans ces conditions uniquement, inscription via www.apefasbl.org (infos : 081/554140)

> Inscriptions

> Renseignements pratiques complémentaires

Conférences 2012-2013

> Inscriptions

> Plus d’infos : Conférences 2012-2013 de l’Université de Paix (PDF)

L’Université de Paix propose un cycle de conférences à raison d’un mardi par mois, à 19h30. Cliquez ci-dessous sur le nom d’une conférence pour en dérouler son contenu. Si vous désirez découvrir le profil et l’expérience de chacun des intervenants, vous pouvez consulter notre page « formateurs ».

(*) Nouveau : en 2012-2013, découvrez deux Cafés Philo, en partenariat avec le CAL du Brabant-Wallon.

Les « Cafés philo » offrent un lieu de rencontre entre des personnes qui souhaitent échanger sans tabous et dans une ambiance décontractée, autour d’un verre. Loin du tumulte du débat, le « café philo » est avant tout un espace démocratique organisé au sein duquel il n’est pas question de convaincre mais de chercher ensemble. Il amène, par le questionnement de chacun, à faire progresser le raisonnement et le questionnement de tous. Se questionner ensemble impose évidemment quelques règles, une éthique communicationnelle. Il faut, en effet, être prêt à accepter que l’autre puisse avoir raison. Il s’agit, dans le respect et l’écoute, de mettre en doute, mais pas de protester, de couper la parole ou d’attaquer la personne sur ses convictions. Il s’agit bien de partager et d’apprendre.

Le prix des conférences est de 5 à 15€ (3 à 12 € pour les étudiants ou chômeurs) en fonction des honoraires des intervenants extérieurs. Certaines de nos conférences sont accessibles aux conditions Article27. Les prix exacts figurent dans le pdf détaillé des conférences, ci-dessous.

> Plus d’infos : Conférences 2012-2013 de l’Université de Paix (PDF)

> Inscriptions