[Publication] Dominique Pire – L’oeuf ou la tuile ?

C’est avec cette question d’apparence anodine que le Père Dominique Pire (1910-1969) entendait interpeller ses contemporains sur les enjeux cruciaux de son époque. Si l’interrogation se veut énigmatique, le personnage l’est tout autant. Homme aux multiples facettes, il a vécu une vie hors normes : enfant réfugié pendant la Première Guerre mondiale, prêtre dominicain à Huy, résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, initiateur d’associations caritatives en faveur des pauvres, des personnes déplacées, du tiers-monde, militant pour la paix et les droits de l’homme, et même Prix Nobel de la Paix en 1958.

Malgré cette consécration, celui qui voulait être « la voix des hommes sans voix » demeure largement méconnu. Le présent ouvrage met en lumière le parcours exceptionnel de cet homme, en replongeant dans ses archives et souvenirs personnels. Images, écrits, objets insolite… autant de témoignages qui permettent de retracer, au fil des pages, les principaux épisodes de la vie du Père Pire et de saisir son message, d’une étonnantes actualité.

L’Œuf ou la tuile ? | Alexandra Micciche + Bernadette Petitjean | 180° éditions | 96 pages | 2021 | ISBN : 978-2-931008-59-1

L’Œuf ou la tuile ?

Comment développer son estime de soi ?

Les conseils de nos formateurs

Illustration : Photo by Radu Florin on Unsplash

Par Tamara Septon, étudiante en communication appliquée à l’IHECS.

Vous avez du mal à vous affirmer ? Vous n’avez pas confiance en vous lorsque vous devez accomplir une tâche ? Vous avez peut-être besoin d’un boost pour augmenter votre confiance en vous. Voyons ensemble divers conseils et outils qui permettent de développer son estime de soi et ainsi se sentir plus à l’aise dans la vie de tous les jours. Voici quelques conseils que les formateurs de l’Université de Paix asbl vous partagent.

Laissez tomber vos croyances « limitantes »

Ce sont celles qui vous empêchent d’accomplir certaines actions dans votre quotidien parce que, par exemple, vous ne vous en sentez pas capable. Il faut dans un premier temps identifier ces croyances limitantes. « Il faut que je sois comme ça », « Je dois agir de cette manière »… Vous vous dites que vous devez être fort, parfait… Mais personne n’est parfait. Tout le monde a ses forces et ses faiblesses.

L’estime de soi, c’est la connaissance de soi. Les personnes qui ont confiance en elles ne sont pas plus compétentes ou exceptionnelles que d’autres, elles acceptent juste le fait de ne pas être parfaites. Elles avancent et acceptent qui elles sont.

Une fois ces croyances identifiées, détachez-vous-en. Essayez de voir le réel tel qu’il est. Elles ne se vérifient pas dans toutes les situations, il faut les nuancer, les contrebalancer avec des qualités. Par exemple : « Je ne suis pas que timide… Je suis aussi très à l’écoute ! ». Ne vous réduisez pas à une seule dimension de vous-même.

Félicitez-vous lors des petites victoires

Vous accomplissez tant de choses tous les jours sans même vous en rendre compte. Le seul fait de se dire « J’ai réussi ! », « J’y suis arrivé ! », fait du bien. Cela développe votre conscience de votre valeur. Quand on manque d’estime de soi, on laisse trop souvent sa voix intérieure dire « Je n’en suis pas capable », « Je n’y arriverai pas »… Mais il faut faire taire cette voix et laisser celle qui encourage : « Je peux le faire ! ».

Agissez en adéquation avec vos valeurs

Il est important de vous demander… Qu’est-ce qui est important pour moi ? Quelle image ai-je de moi-même ? Qu’est-ce qui me tient à cœur ? Quelles sont les valeurs qui m’importent ? Après avoir réfléchi à ces questions, vous pourrez vérifier si vous agissez dans votre vie en adéquation avec ce que vous ressentez, avec vos valeurs. Plus ce sera le cas, meilleure sera votre estime pour vous-même.

Fixez-vous des objectifs

Fixez-vous un objectif à long terme. Celui-ci devra être scindé en plusieurs sous-objectifs plus petits et ces derniers seront atteints en réalisant des petites actions concrètes que vous aurez définies. C’est en allant étape par étape que l’on atteint nos objectifs. Nul besoin d’aller trop vite. Et en cas d’échec de l’accomplissement d’une action, il faut apprendre à relativiser. Pas d’inquiétude, cela fait partie de l’apprentissage.

Lancez-vous dans de nouvelles expériences

Pour pouvoir être fier de ce que l’on a accompli, il faut oser tenter des expériences. Se sentir capable d’accomplir une tâche est un point de base de la confiance en soi. Découvrez, lancez-vous. En développant ces points, vous arriverez au SACRE de l’estime de soi : Sécurité, Appartenance, Connaissance de soi, Réussite.

Envie d’en apprendre plus ?

Si vous souhaitez aller plus en profondeur sur le sujet, l’Université de Paix propose une formation pour développer l’estime de soi. Si souhaitez apporter certains de ces outils à des enfants, une formation est également adaptée pour développer l’estime de soi chez les enfants.

L’Université de Paix en quelques mots

Cette asbl namuroise a pour objectif principal de partager des savoirs et outils afin d’améliorer le dialogue entre tous et maintenir un climat de paix. Pour ce faire, l’Université de Paix propose des formations sur les gestions de conflits et les thématiques qui y sont liées. L’asbl souhaite favoriser un meilleur « vivre ensemble » ainsi qu’éduquer, sensibiliser les jeunes et les enfants à cet esprit en proposant des formations aux personnes qui travaillent avec eux et en intervenant dans les écoles.

Découvrez-en plus sur le site www.universitedepaix.org

Dispositions sanitaires pour nos participants

La santé, la sécurité et le bien-être de nos participants fait partie de nos priorités. C’est sur base de ces éléments que nous avons mis en place les dispositions suivantes pour nos modules de formations :

  • Salles de formations adaptées à la distanciation : nos formations se dérouleront dans des locaux permettant d’accueillir le nombre de personnes attendu tout en gardant une distance de 1m50 entre elles.
  • Nettoyage et désinfection des locaux après chaque formation : sol, surfaces, mobilier individuel et partagé, poignées de portes et fenêtres, interrupteurs, robinets, rampes d’escalier…

Des consignes sont envoyées aux participants en amont, au moment de confirmation de leur inscription ou au plus tard au moment de la confirmation du cadre – vivre ensemble, pour validation :

  • Se laver les mains régulièrement, dès l’entrée dans le bâtiment et durant la journée. Des savons et gels sont mis à votre disposition dans toutes les pièces du bâtiment
  • Signer la liste de participants
  • Durant le travail collaboratif, garder cette distance physique de 1,5 m.
  • Le masque est à porter dans les lieux communs durant le temps de formation ne permettant pas la distanciation sociale d’1m50 (couloirs, hall…), lors des déplacements, etc. (« comme au restaurant »). Le reste du temps, rangez-le dans un endroit personnel (sac, poche…).
  • Si vous ou une personne de votre foyer avez des symptômes :
    • Suivez les directives de votre médecin
    • Ne venez pas et prévenez le secrétariat de l’UP : n.grondin@universitedepaix.be. En cas de sessions longues (Brevets, Certificats) mettre le coordinateur de projet concerné en copie. Prévenez votre employeur ou pouvoir subsidiant (ONE, APEF, FWB, etc. ).
  • Catering : les pauses café et repas se prennent en veillant à la distanciation (en utilisant tous les espaces disponibles : 2 cuisines, salles de réunion, parking, etc.). Merci de déposer votre vaisselle sur les plateaux.

Les consignes seront adaptées pour les participants issus de certaines organisations ou partenaires (courriel envoyé préalablement aux participants et formateurs concernés).

Sortie du livre Graines de médiateurs en maternelle !

Nous sommes heureuses et heureux de vous communiquer la sortie de l’ouvrage pédagogique GRAINES DE MEDIATEURS EN MATERNELLE.

Cet ouvrage regorge d’outils et d’activités pratiques réalisables avec les enfants de 2,5 à 7 ans pour développer leurs habiletés sociales 😊 !

En attendant le rétablissement de notre boutique en ligne, vous pouvez commander cet ouvrage par téléphone au 081554140 ou par mail à info@universitedepaix.be

Prix : 35 € (+ frais de port)

Depuis les années 90, grâce à leurs nombreuses expérimentations sur le terrain, les formateurs de l’Université de Paix ont créé et développé un grand nombre d’activités et de programmes.

Les livres « Graines de médiateurs, médiateurs en herbe » (2000) et « Graines de médiateurs II » (2010) sont les fruits de ces investigations. Ces ouvrages s’adressent principalement aux enseignants et animateurs de groupes d’enfants de 8 à 12 ans.

« Graines de médiateurs en maternelle» est la continuité de cette expérience, en s’appuyant sur des moyens plus adaptés aux jeunes enfants qui n’ont pas accès à la lecture et l’écriture : activités corporelles, histoires, marionnettes chansons…

Cet ouvrage pratique se veut directement utilisable par tout professionnel en charge d’un groupe d’enfants de 2 ans et demi à 7 ans. Il contient notamment :

  • Des éclairages théoriques agrémentés d’exemples concrets
  • Plus de 60 fiches d’activités détaillées
  • Des fiches reproductibles
  • Des chansons
  • Des conseils pour manier les marionnettes
  • Des propositions de séquences d’animation

Éd. Université De Paix Asbl

Prix : 35 euros, port non compris

A l’occasion de la sortie de cet ouvrage, (re)découvrez des comptines Université de Paix !

Chant 1 : Catherine Bruynbroeck

Chant 2 : Pascaline Gosuin

Guitare : Julie Duelz

Montage : Julien Lecomte

Université de Paix asbl

Des comptines pour la gestion des conflits en maternelles !

L’Université de Paix asbl développe des outils pour apprendre à gérer les conflits et les émotions dès la maternelle !

Un ouvrage avec des activités concrètes sortira en 2020 !

En attendant, voici déjà 5 comptines à partager avec nos tout-petits !

Chant 1 : Catherine Bruynbroeck

Chant 2 : Pascaline Gosuin

Guitare : Julie Duelz

Montage : Julien Lecomte

Université de Paix asbl

Sortie de notre catalogue 2019 – 2020

Découvrez ci-dessous notre catalogue-agenda de formations 2019-2020 !

Découvrez nos formations « longues » (Certificats et Brevets) 2019-2020 !

Certificat en gestion des conflits interpersonnels

Certificat en gestion des tensions au travail

Brevet en gestion des conflits avec les jeunes

Brevet d’animateur en gestion de conflits

Brevet de formation de formateurs

Modules courts, conférences et ateliers…

> Consultez le calendrier

Une boîte à lire installée à l’Université de Paix

L’Université de Paix met à disposition, depuis septembre 2018, une boîte à lire accessible gratuitement où trouver des livres (des romans, essais, guides touristiques, livres scientifiques, bandes dessinées, revues…), des vidéos, des jeux… en libre service et en bon état.

Son principe est simple : celui du « livre-échange ».

Les participants aux activités de l’Université de Paix, les membres du personnel… déposent un ou deux ouvrages dans la boîte à lire ou se servent parmi ceux apportés par d’autres personnes.  Cela permet aux livres d’avoir une deuxième vie, une troisième… un nouveau propriétaire… un nouveau lecteur…

La boîte à lire prône le partage, l’échange, la culture pour tous, l’économie solidaire. Sa gestion en est participative et à la charge de chacun-e.

Victor Hugo aurait aimé cette tendance de partage de livres, lui qui déclara : « Qui que vous soyez qui voulez cultiver, vivifier, édifier, attendrir, apaiser : mettez des livres partout ».

La boîte à lire de l’Université de Paix se situe au rez-de-chaussée, entre le hall d’entrée et l’espace d’accueil de la cuisine. A bon entendeur…

Colloque « Humains & Entreprise : La Médiation »

Lien vers l’invitation

Lien vers l’invitation

Informations pratiques

  • Le jeudi 21/03/2019 de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
  • Bruxelles, SPF Emploi (R. E. Blerot, 1, 1070 Bruxelles)
  • Public
    • Employeurs, employés
    • Managers RH, cadres, personnes de confiance
    • Conseillers en prévention
    • Magistrats, médiateurs, avocats
  • Participation aux frais lunch compris (PAF)
    • Entreprises : 50€ le matin et 40€ l’après-midi
    • ASBL / individuel : 25€ le matin et 20€ l’après-midi
    • Etudiants / sans emplois : 15€ le matin et 10€ l’après-midi
  • L’organisateur

Le Carrefour de la Médiation est un collectif de bénévoles qui est ouvert à tous. C’est un groupe de réflexion dont l’objet est d’unir tous ceux qui s’intéressent à la médiation dans un partage de valeurs et d’expériences.

Ses activités sont gérées par l’ASBL GACM (Gestion Administrative du Carrefour de la Médiation), numéro d’entreprise BE 0887.363.522.

  • Les coordinateurs de l’organisation du colloque
  • Patrick Namotte

+32 498 845 929

pn@nexos.be

  • Evelyne Meissirel

+32 473 882 374

evelyne@oma-mediation.com

Lien vers l’invitation

« Changer le monde, un dialogue à la fois »

Histoire de la Communication NonViolente en Belgique, 1993 – 2013, par Jean-François Lecocq (CommunicationNonviolente.info)

Voici le lien vers l’ebook gratuit qui retrace en 80 pages l’histoire des 20 premières années de la CNV en Belgique : CHANGER LE MONDE, UN DIALOGUE A LA FOIS 

Cette 3e édition a été spécialement revue, illustrée et adaptée pour être lue facilement au format PDF sur ordinateurs, tablettes, smartphones et liseuses.

Vous pouvez cliquer sur l’image pour télécharger le document

En cliquant sur le lien, vous ouvrez le système Dropbox et vous cliquez directement sur « Télécharger ». Bonne lecture. 

L’amour est sage, la haine est stupide

Cette citation peut paraitre niaise. À votre avis, de qui provient-elle ? D’une candidate à une élection de beauté ? D’une personnalité politique en période électorale ?

En réalité, elle provient de Bertrand Russell, un gigantesque philosophe du XXe siècle, dans une interview donnée à la BBC en 1959.

Le contexte de cette phrase lui donne encore plus de poids. En fait, l’interviewer lui demande quel message il voudrait laisser aux générations futures. Alors que Russell a permis aux mathématiques de faire des bonds de géants, notamment, il ne choisit pas d’expliquer l’une de ses thèses.

Il répond : « l’amour est sage, la haine est stupide ».

Il poursuit ensuite : « Nous devons apprendre à nous tolérer. Nous devons apprendre à vivre avec des personnes qui disent des choses que nous n’aimons pas ».

Si un grand philosophe a choisi de répondre cela plutôt que de parler d’une de ses grandes contributions à l’Histoire de la philosophie et des sciences, c’est que ce n’est pas idiot, et que c’est loin d’être si évident que cela.

Sur notre site, nous présentons notamment un outil pour « nuancer ses croyances », intitulé « la mise au carré ». En effet, une manière de tolérer l’autre est de s’ouvrir à ses représentations du monde, à comprendre « dans quelle mesure », « dans quelle perspective » ce qu’il ou elle dit est vrai aussi. Au-delà de nos croyances qui s’opposent, quelles sont les vérités valides de chacun ?

Nous partageons ensuite des outils et techniques issus de la réflexion du Conseil académique autour de la gestion de comportements « dominants » dans un groupe de jeunes. Concrètement, que faire quand un jeune tente de déstabiliser l’adulte ? Que faire quand il dit ou fait des choses que nous n’aimons pas ?? Comment continuer à vivre ensemble de manière harmonieuse ?

Un autre article traite des facultés d’écoute (de soi et de l’autre). Là encore, lorsque nous sommes en désaccord ou que nous vivons des émotions désagréables, comment communiquer en se respectant (soi-même et l’autre) ?

Enfin, nous partageons avec vous le fruit de notre veille documentaire, des activités pédagogiques issues du livre Graines de médiateurs II, ainsi que l’agenda des formations à venir et quelques annonces relatives à la vie de l’institution.