L’amour est sage, la haine est stupide

Cette citation peut paraitre niaise. À votre avis, de qui provient-elle ? D’une candidate à une élection de beauté ? D’une personnalité politique en période électorale ?

En réalité, elle provient de Bertrand Russell, un gigantesque philosophe du XXe siècle, dans une interview donnée à la BBC en 1959.

Le contexte de cette phrase lui donne encore plus de poids. En fait, l’interviewer lui demande quel message il voudrait laisser aux générations futures. Alors que Russell a permis aux mathématiques de faire des bonds de géants, notamment, il ne choisit pas d’expliquer l’une de ses thèses.

Il répond : « l’amour est sage, la haine est stupide ».

Il poursuit ensuite : « Nous devons apprendre à nous tolérer. Nous devons apprendre à vivre avec des personnes qui disent des choses que nous n’aimons pas ».

Si un grand philosophe a choisi de répondre cela plutôt que de parler d’une de ses grandes contributions à l’Histoire de la philosophie et des sciences, c’est que ce n’est pas idiot, et que c’est loin d’être si évident que cela.

Sur notre site, nous présentons notamment un outil pour « nuancer ses croyances », intitulé « la mise au carré ». En effet, une manière de tolérer l’autre est de s’ouvrir à ses représentations du monde, à comprendre « dans quelle mesure », « dans quelle perspective » ce qu’il ou elle dit est vrai aussi. Au-delà de nos croyances qui s’opposent, quelles sont les vérités valides de chacun ?

Nous partageons ensuite des outils et techniques issus de la réflexion du Conseil académique autour de la gestion de comportements « dominants » dans un groupe de jeunes. Concrètement, que faire quand un jeune tente de déstabiliser l’adulte ? Que faire quand il dit ou fait des choses que nous n’aimons pas ?? Comment continuer à vivre ensemble de manière harmonieuse ?

Un autre article traite des facultés d’écoute (de soi et de l’autre). Là encore, lorsque nous sommes en désaccord ou que nous vivons des émotions désagréables, comment communiquer en se respectant (soi-même et l’autre) ?

Enfin, nous partageons avec vous le fruit de notre veille documentaire, des activités pédagogiques issues du livre Graines de médiateurs II, ainsi que l’agenda des formations à venir et quelques annonces relatives à la vie de l’institution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.