Par Almudena Vaquerizo Gilsanz

Cette année j’ai pu découvrir l’écoute, le vivre ensemble, la formation, la médiation et les intervisions en ligne.

Pendant le premier confinement, une envie de partager des outils pour mieux vivre ensemble m’est venue. Alors que nous sommes confinés toute la journée avec des proches et que le risque de prise de tête augmente sans trop d’échappatoire pour aller prendre l’air, cela me semblait important de montrer comment on peut communiquer dans ce contexte. J’avais envie à travers l’écran, de dire que j’étais là, que l’Université de Paix était là… Un matin j’ai pris deux chaussettes en guise de marionnettes pour parler du « message clair », un outil d’assertivité, à travers une capsule vidéo…

Ensuite il y a eu des intervisions entre médiateurs prévues, annulées… Et si je les tentais en visioconférence ? Le succès était à la clé, la demande se faisait sentir au vu de la vitesse des inscriptions. Des questions autour de comment continuer à accompagner les personnes en conflit malgré le confinement ont été partagées : comment assurer la confidentialité, comment rester neutre ou monter notre écoute et rester en lien à travers la caméra, bref comment être médiateur en visioconférence ? Les échanges, les partages d’outils et expériences étaient, comme à chaque intervision, riches pour nous tous.


Publié par le 26 Fév, 2021 dans Témoignages