« Entre l’enfer et la raison »

Pour Albert Camus, « la paix est le seul combat qui vaille d’être mené. Ce n’est plus une prière, mais un ordre qui doit monter des peuples vers les gouvernements, l’ordre de choisir définitivement entre l’enfer et la raison ».

Camus-la-paix-web

A l’Université de Paix, nous choisissons de ne pas opposer les émotions et la raison. Au contraire, dans des moments de crise, où la peur, la tristesse et la colère sont présentes, nous sommes invités à choisir consciemment comment nous exprimons ces émotions.

Nous pouvons nous laisser submerger par elles, ou bien les apprivoiser et récupérer du pouvoir d’agir. Il y a un moment pour tout : vivre-ensemble, comprendre, communiquer et agir. Ce sont les quatre rouages de l’action de l’Université de Paix.

En tant qu’Organisation de Jeunesse, l’Université de Paix fait aussi le pari que la paix se construit à partir « des peuples », dès le plus jeune âge. C’est la raison pour laquelle nous tâchons de développer un climat de coopération dans des groupes d’enfants. Nous proposons aussi des méthodes pour lutter contre des formes spécifiques de violence, comme le harcèlement et le cyber-harcèlement, de même que nous tâchons d’en comprendre les causes afin de mieux y faire face. L’Université de Paix invite également des groupes d’adultes à réfléchir aux règles et sanctions qu’ils posent.

L’Université de Paix produit, partage et diffuse des ressources pédagogiques et des contenus et de méthodes de formation afin d’outiller chaque personne qui le souhaite à résoudre ses conflits par le dialogue.

A la suite de Camus, nous nourrissons l’espoir de construire la paix comme un impératif émanant des peuples, en contribuant à une citoyenneté critique, capable de choisir « entre l’enfer et la raison ».

2 réponses à « Entre l’enfer et la raison »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *