[Fiche-outil] Recette du conflit

OBJECTIFS

  • Prendre conscience de sa représentation du conflit et de celle des autres.
  • Négocier une définition du conflit.

vegetables-1275031_960_720[1]

MATERIEL

Une affiche et des marqueurs par sous-groupe.

DISPOSITION

  • Dans un premier temps, les participants sont assis face à un tableau ou à une affiche.
  • Dans un second temps, les participants sont rassemblés par groupes de quatre ou cinq.

DEROULEMENT

Premier temps

  • L’animateur demande aux participants de citer tous les mots qui leur viennent à l’esprit quand on évoque le mot « conflit ».
  • Il note tous les mots cités de façon lisible, au tableau ou sur affiche.
  • L’animateur demande aux participants de relire tous les termes retenus et de noter au maximum deux mots qui leur semblent particulièrement significatifs.

Second temps

  • Les participants se regroupent à quatre ou cinq.
  • En tenant compte des mots notés par chacun, ils devront définir le conflit sous la forme d’une recette.

VARIANTES

  • Si des notions de gestion de conflit apparaissent déjà dans la première étape de constitution d’un réservoir de mots, les groupes pourront créer dès le départ une recette pour (di)gérer le conflit.
  • Pour prolonger l’activité, l’animateur peut proposer de réaliser une recette de gestion du conflit.
  • En lieu et place d’une recette, l’animateur peut proposer la création d’un poème, d’une chanson, d’un portrait-robot, d’un mime, d’une danse…

Pistes de réflexion…

L’animateur interroge les participants sur le déroulement de l’activité :

  • Comment se sont-ils organisés pour créer une recette ? Chacun est-il satisfait de la manière dont cela s’est déroulé et des résultats ? Pourquoi ?
  • Quelles sont les ressemblances et les différences entre les recettes ?
  • Qu’ont-ils découvert ?

NOTES A L’ANIMATEUR

  • Cette activité trouve toute sa richesse avec des participants de plus de 10 ans.
  • Cette étape de constitution de recette est très riche d’information concernant les représentations autour du conflit.
  • Lors de la récolte des mots relatifs au conflit, l’animateur veille à faire respecter les règles de la créativité :
    • Pas de censure des mots proposés
    • Proposer un maximum de mots
    • Des mots plus farfelus sont bienvenus
    • Des mots peuvent être cités en lien avec d’autres déjà notés
  • Lors de la seconde étape, l’animateur peut stimuler la créativité culinaire des participants en leur proposant quelques modèles de recettes
  • Il peut également préciser que la définition sera d’autant plus juste qu’on aura réfléchi aux proportion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *