Par Guénaëlle Culot

L’année 2020 a été marquée par une réorganisation profonde des formations de l’Université de Paix en réponse aux mesures sanitaires liées à la présence du virus Covid 19.

Au mois de mars 2020, notre équipe se trouve en télétravail. Dans cette situation inédite, l’équipe investigue de nouvelles stratégies pour réaliser l’objet social de l’Université de Paix.

Rapidement, un groupe de travail se réunit, composé de plusieurs formateurs. Ce groupe a pour mission de réfléchir à la mise en œuvre des objectifs pédagogiques dans le nouveau contexte social.

Les formations à l’Université reposent sur un socle de valeurs communes et de choix pédagogique tels que :

  • L’importance de la cohésion et de la sécurité du groupe,
  • La qualité d’écoute et de présence,
  • La dimension expérientielle de l’apprentissage,
  • L’expertise des participants comme source d’apprentissage,
  • La mise en expériences et les échanges entre les participants en petits, moyens et grands groupes.

Ces fondements sont donc à considérer dans un nouveau contexte. Celui-ci étant tributaire de l’évolution des mesures sanitaires, nous avons investigué deux scénarios :

  1. La continuité de formations en présentiel avec des distanciations sociales nouvelles et le port du masque.
  2. La proposition de formations en distanciel en phase avec nos repères pédagogiques fondamentaux.

Adaptation de modules en présentiel avec distanciation sociale

Dans le contexte en présentiel, nombre d’activités sont revues pour permettre d’intégrer la distanciation sociale.

Le toucher et la proximité peuvent être source de cohésion du groupe dans des activités ludiques qui laissent libre cours à la spontanéité et au mouvement de chacun. Des tels jeux permettant le mouvement, les cris, la danse, les sauts sont transposés dans une version respectant les normes de distanciation.

La possibilité de proposer des activités en extérieur est privilégiée afin de permettre de retirer les masques dans le respect des mesures sanitaires, afin de visualiser les signes non-verbaux, matériau essentiel du décodage émotionnel et de la communication.

De manière générale, nous privilégions la possibilité de prendre en compte la situation contextuelle de chaque groupe, de créer un espace de parole et d’utiliser les contraintes pour expérimenter le contenu des formations.

Adaptation et construction de modules à distance, en ligne

Nos contenus ont été tout au long de l’année réinventés selon l’environnement en ligne. De nombreuses activités ont en effet dû être transposées sous ce format.

Quelques repères auxquels l’équipe a travaillé :

  • Le rythme et le cadrage des formations : la réinvention des consignes et l’adaptation des horaires et des rythmes à un dispositif par écrans interposés.
  • Les nouvelles modalités d’échanges.
  • Enfin, la transposition d’activités ludiques en ligne en utilisant les fonctionnalités disponibles ont fait l’objet d’une grande inventivité !

La plupart de nos formations sont actuellement dispensées en ligne. Certaines d’entre elles ont dû être quant à elles annulées.

De nouvelles propositions en ligne ont émergé : des webinaires pour faire connaître les programme Kiva et Graines de médiateurs maternelle.


Publié par le 26 Fév, 2021 dans Témoignages