« Harcèlement entre jeunes : croisons nos pratiques »

Quelques moments forts et pistes partagées lors du 2e Colloque du Réseau Prévention Harcèlement :

  • Galland (BE) : Présentation du Réseau Prévention Harcèlement et des actes du colloque de 2014 – http://www.enseignement.be/index.php?page=27002&navi=4228
  • Bellon (FR) : Le harcèlement entre jeunes c’est la « banalité du mal ». C’est pourquoi une réponse consiste à susciter l’engagement des jeunes, par des entretiens individuels. C’est les amener à trouver par eux-mêmes des solutions « la tête haute » (« préoccupation partagée »). A travers des entretiens individuels, les jeunes deviennent acteurs d’une solution qui leur permet de sortir « grandis » au niveau de leur estime d’eux-mêmes.
  • Gardette (FR) : il y a une « rhétorique de la balance », peur des représailles, ou encore une loi du silence (omerta). Une logique « mafieuse », plutôt que citoyenne… Il faut casser la loi du silence qui est un obstacle majeur, sachant que la solution est souvent dans l’implication des témoins.
  • Deboutte (BE) présente une flashmob en France : https://www.youtube.com/watch?v=w-vQ_YL1XLY&feature=youtu.be
    Il constate un manque de confiance envers l’action des adultes et le fait que le harcèlement entre jeunes concerne les écoles primaires.
    Deboutte invite aussi à plus d’échanges de pratiques entre les acteurs de terrain : « Plus d’union pour plus de force ».

Présentation par ailleurs des méthodes suivantes :
http://www.kivaprogram.net/fr (fr)
http://www.friendlyattac.be/en/ (en)
http://www.vclb-koepel.be/…/pesten2-cyb…/de-no-blame-methode (nl)
– …

2 réponses à « Harcèlement entre jeunes : croisons nos pratiques »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *