J’appelle les personnes qui…

OBJECTIFS

– Découvrir les points communs et les différences entre moi et les autres.

– Prendre (conscience de) sa place dans le groupe.

– Vivre une activité dynamique en groupe.

MATERIEL

Aucun

DISPOSITION

Des chaises en cercle. Une chaise en moins que le nombre de participants.

DEROULEMENT

– Le participant qui est au centre (l’animateur pour commencer) dit « J’appelle les personnes qui… » et poursuit la phrase en donnant un indice visible :  « ont les cheveux bruns, portent un pantalon, portent du rouge… »

– Tous ceux qui correspondent à la description donnée se lèvent et changent de place. Celui qui est au milieu en profite pour tenter de s’asseoir.

– Le dernier qui reste au centre relance le jeu.

– Après un temps, des indices non visibles de description peuvent être donnés : « J’appelle les personnes qui ont peur des araignées, aiment nager, ont pris l’avion, adorent les films d’horreur… »

Pistes de réflexion….

L’animateur demande aux participants de se souvenir du critère qui a concerné le plus grand nombre, du critère qui a concerné le plus petit nombre. Il les interroge sur ce qui les a surpris.

NOTES A L’ANIMATEUR

Il arrive, chez les jeunes participants, que certains éprouvent un vif plaisir à rester au centre du cercle et s’arrangent, à plusieurs reprises, pour ne pas gagner une place assise alors qu’ils en ont l’occasion. Les autres participants ne manqueront pas de le faire remarquer. C’est l’occasion d’interroger le participant  concerné sur ses motivations et d’amener les participants à prendre conscience des effets des comportements de chacun sur le groupe.

On peut, si cela se produit trop fréquemment, ajouter une règle: lorsqu’on se retrouve pour la deuxième fois au milieu, on désigne un remplaçant qui n’y est pas encore allé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *