La DH – Harcèlement : peu d’élèves se confient

Harcèlement : peu d’élèves osent se confier. Un arsenal législatif et de nombreux services d’aide sont pourtant à disposition des écoles.

Suite au colloque concernant le harcèlement le 18/02/2014 à Bruxelles, La DH synthétise quelques constats et pistes d’actions.

« Il existe un phénomène de sous-rapportage », remarque d’emblée Nathalie Denies, du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR). C’est-à-dire que peu d’élèves osent parler du harcèlement. Peu de plaintes sont reçues.

Alexandre Castanheira, enseignant et formateur à l’Université de Paix, citera divers chiffres. Selon les études, entre 5 % et 15 % des victimes osent sortir de leur mutisme. Ils sont encore moins nombreux parmi les témoins […]

> Lire l’article sur le site de la DH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *