Par Esther Alcala Recuerda

En 2020, KiVa UP, notre programme scolaire de prévention et gestion du harcèlement en école primaire à la FWB, a eu l’opportunité de se nourrir, de grandir et de se développer (comme dans une grossesse), dans la quiétude apparente du ventre maternel générée par le télétravail et les confinements successifs.

L’équipe de formateurs certifiés KiVa – qui a aussi grandi en cette période – a conçu et donné forme à un dispositif de formation global, sur deux ans, qui propose d’accompagner aux équipes -et à toute la communauté scolaire- dans la prévention générale et spécifique du phénomène, ainsi que dans l’intervention en cas avéré de harcèlement.

Mise à part le soutien perçu auparavant par la Loterie National, l’obtention d’une subvention conséquente par une fondation privée (la Fondation Astralis) fût une très joyeuse nouvelle et elle a fait que rien ne manque à ce bébé en gestation qui a pu se déployer fermement dès ses fondations.

Un dialogue constant de nos fées marraines avec le ministère d’enseignement et autres acteurs clés de l’éducation et de la jeunesse a facilité l’intégration de KiVa UP dans la circulaire contre le harcèlement et le cyberharcèlement 2020/2021. Ceci a permis au programme d’avoir de la demande et de se faire connaître dans le milieu scolaire, à côté de son grand frère à l’Université de Paix, le programme #BetterTogether, qui a déjà fait ses preuves pour l’enseignement secondaire et qui compte avec une expérience du terrain bien ancrée.

Les conversations entre les formateurs de l’Université de Paix et les chercheurs de l’UCLouvain ont aussi fortement nourri l’évolution du projet, en renforçant notre vision globale et en partageant les recherches faites autour du projet KiVa depuis son origine finlandaise ainsi que dans d’autres pays et contextes. Cette collaboration a favorisé la mise en place d’une évaluation scientifique parallèle, qui mesurera l’implantation de notre programme dans les écoles participantes et son impact dans la persistance du harcèlement ou dans l’amélioration du bien-être à l’école. Nous démarrons la phase pilote dans 5 écoles primaires de la FWB en janvier 2021.

Ces mois de gestation ont aussi permis la finalisation de la traduction et de l’adaptation au contexte belge francophone du matériel KiVa d’origine ; notamment : les manuels pour les enseignants des cycles inférieur et supérieur de primaire, les diaporamas de présentation et vidéos qui accompagnent chaque leçon et le guide pour les parents, qui est déjà accessible publiquement. Nous avons créé aussi nos propres syllabus, déroulés de formation et présentations, qui sont en train de voir le jour après des heures incalculables de travail d’équipe.

Grâce à l’aide privilégié de l’équipe de communication -notre sagefemme– pour ce projet et de nos formateurs, nous avons pu visibiliser et mettre en avant le programme KiVa UP dans le site web de l’Université de Paix et dans le site propre du projet (belgique.kivaprogram.net). Nous avons aussi développé et mis en ligne des webinaires gratuits, rédigé des documents de présentation du projet pour les écoles (document salon, flyer…) et configuré l’intranet qui permettra aux écoles participantes d’avoir un espace où ils pourront trouver le matériel complémentaire (syllabus, diaporamas, vidéos, etc.), ainsi que les questionnaires pour le monitoring de son école et les dernières nouvelles liés au projet.

Pour finir, à la fin de 2020, nous voyons aussi prendre forme la naissance de la communauté Kiva UP, un ensemble d’acteurs clés du milieu et du terrain, intéressés par le projet et réunis autour de la table pour nous accompagner de manière ponctuelle et pour nourrir -avec leurs perspectives différentes et riches- le développement et la mise en œuvre du programme KiVa UP qui prévoit son accouchement en 2021.

Nous remercions l’accompagnement constant de nos doulas : KiVa international (en Finlande) et Tenz, notre partenaire flamand pour KiVa, pour leur soutien au long du chemin et pour leurs retours toujours motivants et encourageants lors de cette année bouleversante pour tous.


Publié par le 26 Fév, 2021 dans Témoignages