Médiation : comment je me positionne face à un conflit ?

Focus sur les attitudes en conflits dans le cadre de la médiation : « Le conflit et moi. Comment je me positionne face à un conflit ? »

Par Almudena Vaquerizo Gilsanz

Le médiateur par définition se doit d’adopter une posture « neutre » face aux deux parties. Ou plutôt garder une multipartialité : être 100% avec une partie puis 100% avec l’autre.

Pourtant, parfois, c’est difficile… Le 19 décembre 2018, l’Université de Paix a proposé un atelier interactif pour élargir, interroger et clarifier nos propres représentations du conflit.

Comment je me représente un conflit ? Quelle place avait le conflit dans ma famille ? Comment je me sens face à un conflit ?

Partant de ces questions, l’invitation était de mettre de la conscience dans certains comportements, peut-être guidés par des « pilotes automatiques inconscients », en lien avec les réponses à ces questions.

Ma posture de médiateur risque sans doute d’être colorée de ce vécu autour du conflit : peut-être que partant de mon envie que les parties négocient absolument, je vais avoir tendance à porter la médiation, de manière inconsciente, à souffler des solutions. Il se peut même que dans la posture d’une des parties (posture de pouvoir, posture de victime ou de celui qui accepte trop facilement…), je reconnaisse ma propre posture ou celle d’une figure avec qui j’ai du mal en conflit. Est-ce par empathie ou par opposition ? Et moi, je prends quelle place ?

Cette matinée a mis de l’éclairage sur ces notions et, selon les participants a pu aider à :
• Partager, entre médiateurs, vécus et expériences autour du conflit
• Prendre conscience de mon propre fonctionnement en tant que médiateur
• Mieux comprendre comment les parties peuvent vivre le conflit

Mieux connaître son propre fonctionnement est le meilleur chemin pour mieux comprendre le fonctionnement des autres, et le médiateur a son rôle à jouer dans cette compréhension.

Les formations proposées par l’Université de Paix pour la formation continue des médiateurs agréés (CFM) travaillent la connaissance de soi et des autres, donnent des grilles de lecture du conflit et aident le médiateur à incarner la posture de celui qui fait tiers, pour sortir du conflit de manière constructive.

La médiation à l’Université de Paix

Il y a une équipe de médiatrices à l’Université de Paix (avec des intervenantes externes) pour répondre aux demandes dans ce cadre. Almudena Vaquerizo Gilsanz organise des intervisions dans le cadre de l’UBMP dans les locaux de l’Université de Paix. Elle a également formé des médiateurs scolaires de Bruxelles à la gestion des situations de harcèlement, et ils ont commandé trois autres formations : nos outils les aident beaucoup apparemment. Un nouveau public vient à nos formations programmées à l’agenda : avocats, médiateurs… L’UBMP avance dans la reconnaissance de la profession de médiateurs. La Semaine de la médiation a de nouveau eu lieu en octobre 2018 et nous participons également au Carrefour de la médiation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.