nonviolence

Pour une école nonviolente et bienveillante

Comme tout lieu de vie collective, l’école est propice à la manifestation de conflits et de faits de violence en tous genres, physiques ou verbaux. Comment donc les désamorcer avant qu’ils ne dégénèrent ? Comment favoriser un climat serein, respectueux et agréable au sein des établissements scolaires ? En développant, par exemple, un mode de relation et une communication basés sur la bienveillance…

DSCN1485

Brigitte Gérard (Entrées Libres) a interviewé Claire Struelens, formatrice à l’Université de Paix.

[…] Pionnière en la matière en Belgique, l’Université de Paix propose diverses formations, ouvertes aux enseignants, dont l’objectif est de découvrir [notamment] le langage de la CNV [Communication NonViolente] et de s’initier à son processus.

« Cette forme de communication permet une compréhension de soi-même et de l’autre avec bienveillance, explique Claire STRUELENS, formatrice à l’Université de Paix. En fait, chacun cherche, par sa manière d’être, par ses comportements, ses paroles, à faire passer un message.

Parfois, ce moyen est violent, on émet des jugements, on interprète… Mais derrière ça, il y a peut-être une personne démunie, qui a besoin d’aide. La CNV nous aide à nous relier à nous-mêmes, à l’écoute de nos ressentis et de nos besoins et nous permet ensuite d’émettre une demande à l’autre » […]

> Lire l’article complet

Les années 90, la CNV et Marshall Rosenberg

Par Claire Struelens, Formatrice à l’Université de Paix.

Les années 90 marquent un tournant dans ma vie privée et professionnelle ! Après avoir travaillé 7 ans comme secrétaire et guide pour une asbl « Le Cercle Culturel et Historique de Rochefort », je me retrouve au chômage en 1991. Une porte s’ouvre car j’ai la possibilité de suivre des cours de Promotion Sociale « Educateurs A1 spécialisé ». C’est là que je découvre l’existence de l’Université de Paix par l’intermédiaire de Monsieur François Bazier (chargé de cours, formateur et membre du CA de l’Université de Paix).

A l’époque, j’étais maman de deux ados et soucieuse de créer, avec eux, des relations mutuellement respectueuses.

Depuis toujours je m’intéressais au « développement de la personne », à la psychologie « Humaniste » car j’y trouvais des réponses à mes questionnements et des outils utiles pour vivre des relations plus harmonieuses avec moi-même et les autres (Carl Rogers, Thomas Gordon).

Du 12 au 15 mai 1994 l’Université de Paix organise une « formation exceptionnelle avec Marshall Rosenberg » à Rossignol. Pas d’hésitation, je m’inscris. A ce moment-là, j’ignore, que ces trois journées scelleront ma destinée professionnelle ! Le 5 juillet 1995, je signe mon contrat comme formatrice à l’Université de Paix ! Quand j’y repense, les mots « incroyable » et «inimaginable » résonnent dans ma tête !

J’ai l’opportunité de participer à plusieurs formations données par Marshall Rosenberg, accompagné d’Anne Bourrit qui le traduit avec justesse, simplicité, humour… Ils forment un duo de choc, ils incarnent ce qu’ils disent, proposent ! Par sa présence bienveillante et chaleureuse, par son intégrité, par sa manière de transmettre le processus, Anne Bourrit me donne l’envie, l’élan de pratiquer, d’expérimenter le modèle dans mon quotidien.

Vivre la CNV c’est pouvoir « rire tous ses rires et pleurer tous ses pleurs », c’est pouvoir prendre la responsabilité de ce que l’on vit, c’est comprendre avec le cœur ce qui motive chaque être humain…c’est retrouver notre Humanité ! La mise en pratique soulève des vagues avec lesquelles je surfe tant bien que mal, et petit à petit (cheminement de ces vingt années), je deviens plus habile et perçois de mieux en mieux ce qui motive mes comportements, mes paroles, mes choix et ceux des autres.

Oui, quand je regarde où j’en suis aujourd’hui tant en ce qui concerne la vie professionnelle que privée, je ressens de la gratitude pour la reconnaissance et la confiance que l’on m’accorde à pouvoir Etre une Personne en perpétuel chemin vers plus de paix intérieure avec les autres.

Grâce à ces rencontres signifiantes (François Bazier, Marshall Rosenberg, Jean-François Lecocq) et la recherche constante à vivre en cohérence avec les valeurs chères à mon cœur, portées par l’Université de Paix et toute son équipe, je mesure combien j’ai la chance de partager ces ressources avec les personnes désireuses de découvrir et expérimenter une communication authentique et bienveillante avec elle-même et les autres.

Mes fils sont devenus des parents confiants dans la vie. Leurs enfants m’apportent l’occasion de donner et recevoir de cœur à cœur la vie avec toutes ses couleurs.

Médias Schola ULB, HELMo, Radio Présence…

Depuis la fin octobre, plusieurs médias locaux ou liés à un événement ont donné un écho à des actions de l’Université de Paix.

Journée des droits de l’homme à l’HELMo Sainte Croix

A l’occasion de la Journée des droits de l’Homme à l’HELMo Sainte Croix, une vidéo a été réalisée pour présenter la journée. Frédéric Billiard y prenait la parole en tant que directeur d’école et intervenant pour l’Université de Paix, sur le sujet des violences à l’école. Christelle Lacour, formatrice à l’Université de Paix, était également présente.

Journée des droits de l’homme à HELMo Sainte-Croix from hauteecolehelmo on Vimeo.

Forum des innovations en éducation (Schola ULB)

Le 18/11/2014, Schola ULB asbl organisait le 7e forum des innovations en éducation. L’Université de Paix y était présente dans un stand et lors d’une conférence sur les impacts des médias numériques sur les relations. Christine Cuvelier, chargée de relations publiques à l’Université de Paix, faisait également partie du jury qui avait pour mission de départager les projets innovants proposés par les écoles. Une vidéo a été tournée à l’occasion de cet événement.

Éducation à la Paix à Toulouse

Enfin, la radio locale toulousaine « Radio Présence » a invité Nathalie Ballade, formatrice à l’Université de Paix, lors d’une émission de 50 minutes à propos du programme d’éducation à la relation dans les groupes d’enfants. Nathalie Ballade y aborde des clés de lecture, de compréhension et de communication de la gestion de conflits. Pour réécouter cette émission, cliquez ici.

Guide des dons et legs

L’Université de Paix asbl est référencée dans l’annuaire d’associations du guide des dons et legs.

dons-legsLe Guide des Dons et Legs est un annuaire gratuit d’associations humanitaires contenant les coordonnées des associations ou fondations humanitaires habilitées à recevoir des dons et legs.

La raison d’être de ce guide gratuit est de mieux vous faire connaître les Associations et Fondations qui œuvrent dans de nombreux domaines, tous aussi utiles que divers. Ce répertoire vous donne un large aperçu du rôle indispensable des associations et fondations.

Vous envisagez peut-être de faire un don ou un legs à l’Université de Paix, ou recherchez d’autres moyens de soutenir des projets solidaires.

A l’Université de Paix, les dons des particuliers représentent une source de financement pour :

  • nos actions auprès des jeunes, visant à prévenir la violence et éduquer à la paix ;
  • nos actions d’information et de sensibilisation (cf. notre espace ressources didactiques et associatives), également via des ateliers ;
  • l’accessibilité de nos activités grâce à des conditions préférentielles, notamment via notre offre annuelle de bourse de formation (formation gratuite) à un groupe d’adultes ou de jeunes qui en font la demande.

Depuis 2011, tout don d’une valeur supérieure ou égale à 40€ fait l’objet d’une exonération fiscale.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter la page « Faire un don ? » ou encore la page des questions fréquemment posées. N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour en savoir davantage, soit au 081/55 41 40, soit par mail. Nous pouvons également envisager un rendez-vous afin de répondre à vos questions, demandes et remarques.