Des acteurs impliqués face au harcèlement

Recueils lors d’une journée face au harcèlement scolaire

Le 2 février 2018, l’Université de Paix a organisé une rencontre pour permettre aux acteurs impliqués dans le programme « Harcèlement à l’école : prévenir et intervenir » d’échanger sur base de leurs pratiques, de trouver des solutions à leurs difficultés de terrain et de mettre en commun leurs ressources et idées créatives.

Ci-dessous, quelques témoignages, conseils et feedbacks de terrain d’enseignants impliqués.

Deux enseignantes témoignent des bienfaits du programme sur les relations entre élèves, mais aussi sur les relations entre membres du corps éducatif. Elles invitent à ne pas hésiter à se former dans la mesure où on ne sait pas toujours comment agir face à du harcèlement scolaire.

  • Une amélioration de la qualité des relations, y compris entre enseignants
  • Une efficacité du processus face à des cas de harcèlement qui auparavant s’aggravaient

Géraldine et Laurent (Saint Louis) expliquent des actions qu’ils ont mises en place dans leur école pour lutter contre le harcèlement scolaire et augmenter le bien-être. Ils identifient aussi des difficultés et donnent un conseil pour se lancer !

  • Un « mannequin challenge » interactif pour sensibiliser au harcèlement
  • Une « cellule bien-être » à l’école
  • Des difficultés : le manque de temps alloué et de ressources humaines pour les animations
  • Un conseil : « lancez-vous, les résultats sont rapides et visibles » !

Trois éducateurs nous témoignent des changements qu’ils ont expérimentés dans leur établissement, ainsi que des pistes pour renforcer les évolutions positives.

  • L’activité « Cafeteria » a permis de mieux comprendre la dynamique d’étiquetage et l’exclusion qui peut en découler
  • « L’ambiance dans l’école est vraiment meilleure ». La relation éducateur – élève est davantage basée sur la confiance : « nous ne sommes plus perçus comme des « pions » qui ne peuvent faire que punir, mais bien comme des « éducateurs » qui peuvent les aider à trouver des solutions à leurs problèmes »
  • Un conseil : faire les activités à deux adultes, afin de pouvoir gérer des situations plus personnelles notamment
  • Ne pas hésiter à déléguer et à demander à l’aide : les élèves ne sont pas seuls face à la problématique du harcèlement. Les adultes non plus !
  • Le soutien de la direction a contribué à la réussite du projet
  • Continuer à (se) former : développer l’estime de soi, apprivoiser les relations sur les médias sociaux, etc.

Un enseignant nous témoigne de son expérience face au harcèlement scolaire :

  • Il y a eu des difficultés qui ont nécessité une prise de conscience pour donner les moyens (notamment du temps) aux enseignants
  • Depuis plusieurs années, environ 10 cas de harcèlement scolaire sont résolus positivement grâce au programme mis en place
  • Une recommandation : il faut agir, cela n’arrive pas que dans les autres écoles !
  • Pour cela, il faut allouer des moyens aux enseignants et éducateurs, y compris au niveau des pouvoirs publics

Un professeur nous explique ce qu’il a contribué à mettre en place pour maximiser l’efficacité des programmes pour faire face au harcèlement scolaire dans l’école.

  • Les parents sont des partenaires du projet : informez-les
  • Une journée orientée « bien-être »

Chloé Tolmatcheff, Chercheuse à l’UCL, nous partage son regard sur les enjeux des programmes de lutte contre le harcèlement scolaire :

  • Le soutien de la direction
  • La mobilisation de toute l’équipe éducative (en regard de la multiplicité de projets et programmes)
  • L’articulation entre les programmes éducatifs
  • L’évaluation des effets des programmes
  • Des ponts avec la recherche scientifique

Merci aux éducateurs, aux enseignants et aux autres professionnels pour leur présence active à cette journée et plus largement pour leur investissement dans le travail pour faire face au harcèlement scolaire !

Harcèlement à l’école : prévenir et intervenir

Articles, ressources didactiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.