Une question de norme – Le nic nac

Le phénomène du harcèlement est une dynamique qui vise un ou plusieurs membre(s) d’un groupe comme étant en-dehors de la norme. La norme fait partie des codes implicites et parfois explicites de fonctionnement du groupe. Lorsqu’un adolescent ne répond pas aux critères de son groupe, en exposant une différence, bien souvent visible, il risque d’être pointé du doigts par ses pairs et exclu. Cette mécanique bien souvent inconsciente conduit aux phénomènes de bouc émissaire et du harcèlement.

Pour prévenir ce genre de situation, l’Université de Paix propose des activités pédagogiques qui vont permettre aux jeunes de mieux comprendre les phénomènes liés à la vie d’un groupe. Amener de la conscience sur des schémas de réaction bien souvent inconscient grâce à l’expérience elle-même, voilà l’enjeu de la pédagogie active soutenue par l’asbl.

Le Nicnac

L’objectif étant de prendre conscience de l’influence du groupe, mais aussi d’accepter l’autre dans son individualité, accepter l’autre dans ses choix et apprendre à assumer ses choix et décisions. Poser un regard sur la dynamique et le fonctionnement des groupes ainsi que les normes qui s’y vivent.

Matériel :

  • nicnac – cacahuète – bonbons -…
  • cartons avec la consigne

Déroulement

L’animateur-trice constitue des équipes de 5 jeunes. Les jeunes vont recevoir des instructions qu’il ne faudra pas dévoiler aux autres.

Dans chaque groupe, 4 jeunes reçoivent une sur laquelle est écrit : « manges un nicnac et essaie de convaincre ceux qui n’en mangent pas d’en manger. Trouve de bonnes raisons pour qu’il en mange. »

Dans chaque groupe un jeune reçoit un carton où il est écrit : « ne manges pas de nicnac et refuse toutes les offres de ceux qui t’en proposent. »

L’animateur-trice nomme plusieurs observateurs chargés de recueillir ce qu’ils voient et entendent.

Ensuite, il dispose le plat au centre en précisant que chacun-e doit respecter au mieux ce qui est écrit sur son carton.

Au bout d’un temps choisi, le jeu est arrêté pour en venir au temps de débriefing

Le débriefing

Le vécu : comment vous-êtes-vous senti-e durant cette activité ? Avez-vous respecté la consigne ? Comment avez-vous fonctionné ? Auriez-vous réagi de la même façon si vous n’aviez pas été en groupe ? Auriez-vous eu envie de changer de comportement ? L’avez-vous fait ou pas et pourquoi ?

Le sens : à quoi a servi cette activité ? Quel sens cela fait pour vous ?

La transposition : quelle conclusion pouvons-nous faire avec nos vies de tous les jours ? Qu’est-ce que cela nous apprend ?

Il est important d’amener les jeunes à se rendre compte qu’on peut adhérer ou non à une opinion, une action, mais qu’il faut laisser chacun-e libre de ses choix.

La diversité et la différence sont des richesses et non des moyens d’oppression et de discrimination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.