Fiche-outil (créativité) : « à quoi ça sert ? »

A quoi ça sert ?

OBJECTIFS

  • Exercer sa créativité.
  • Découvrir et intégrer les règles de la créativité.

MATERIEL

Différents objets tels que : un foulard ou une écharpe, une chaussure, un boîtier de DVD, un manuel scolaire, une paire de lunettes…

DISPOSITION

Les participants sont debout en cercle.

DEROULEMENT

L’animateur prend un des objets, le montre et explique à quoi il pourrait servir si on l’utilisait hors de son contexte habituel.

Par exemple : « Avec l’écharpe je ferais un garrot si j’étais blessé », « j’utiliserais la chaussure pour creuser un trou ». Il mime avec l’objet l’utilisation qu’il propose.

L’animateur précise que l’activité va permettre d’exercer leur créativité et il en explique les conditions :

  • Toutes les idées sont les bienvenues !
  • Il est important de trouver un maximum d’idées.
  • Les propositions les plus loufoques, les plus originales sont admises.
  • Une idée peut en amener une autre.

L’animateur tend ensuite l’objet au participant qui est à sa droite. Celui-ci doit trouver une nouvelle façon d’utiliser l’objet et la mimer. Le participant tend alors l’objet à son voisin, qui invente et mime à son tour une nouvelle utilisation.

Lorsque les suggestions semblent être épuisées, l’animateur propose un nouvel objet au participant qui n’a pas su répondre et l’activité se poursuit jusqu’à nouvel épuisement des idées. L’animateur relance plusieurs fois la réflexion jusqu’à ce que tous les participants aient eu l’occasion de s’exprimer.

Pistes de réflexion…

L’animateur suscite le débat autour de questions telles que :

  • Etait-ce facile, difficile d’envisager des utilisations loufoques des objets ?
  • Les participants peuvent-ils citer des situations vécues pour lesquelles l’imagination et le non conformisme ont été utiles ?

NOTES A L’ANIMATEUR

Pour stimuler davantage encore la créativité, l’animateur peut proposer au groupe de relever le défi de trouver successivement des réponses durant deux tours complets.

L’animateur peut souligner que le fait de quitter les représentations courantes a permis d’innover et de trouver des utilisations intéressantes. Il peut en citer quelques exemples.

Créativité et conflits

Créativité et médiation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.