Avenir de la revue – Merci !

Suite à l’appel lancé dans le numéro 139 de notre revue, vous êtes plusieurs dizaines à nous avoir donné votre avis quant à l’avenir de ce périodique, et plusieurs d’entre vous ont renouvelé leur cotisation « membre ».

Périodique trimestriel

À celles et ceux avec qui nous avons pu prendre contact par téléphone ou par mail, nous vous disons encore un grand « merci » pour cela. À celles et ceux à qui nous n’avons pas pu témoigner individuellement de notre reconnaissance, nous vous remercions chaleureusement.

Vos retours nous sont utiles dans la réflexion quant à l’avenir de la revue.

La plupart des répondants ayant manifesté un attachement à ce support, et dans l’optique de continuer à remplir notre mission de communication des connaissances et de sensibilisation, nous allons maintenir ce canal tout en rationalisant les dépenses qui y sont liées.

En corollaire, nous supprimons le principe « d’abonnement » (dans les faits, plusieurs personnes reçoivent déjà ce support sans être abonnées), et encourageons davantage les dons et cotisations « membre » individuelles volontaires.

Tous les sympathisants qui le souhaitent reçoivent le trimestriel gratuitement, en tant que support d’information et outil de sensibilisation.

En contrepartie, si vous souhaitez soutenir nos actions de fond et contribuer à leur pérennité, vous pouvez effectuer un don (déductible fiscalement à partir de 40 euros / an) ou participer à nos activités en bénéficiant de prix préférentiels en payant une cotisation membre annuelle (25 euros / an).

Faire un don : informations pratiques

Votre avis est important pour nous. N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande, remarque ou suggestion.

Formations 2016-2017

Dates et modalités du Brevet « Jeunes » (PDF) > Voir la page du Brevet Jeunes

Dates et modalités du Certificat « Interpersonnel » (PDF) > Voir la page du Certificat Interpersonnel

Agenda des conférences (PDF) > Voir la page des conférences

Dates et thèmes des modules de formation (PDF) > Voir la page des modules

Agenda-Modules1617-PDFjpg_Page1

Cliquez sur l’image du calendrier pour agrandir

Agenda-Modules1617-PDFjpg_Page2

Cliquez sur l’image du calendrier pour agrandir

Agenda-Modules1617-PDFjpg_Page3

Cliquez sur l’image du calendrier pour agrandir

Voir aussi le comparatif des formations longues 2016-2017

Le témoignage d’Isabelle Lejeune

Entretien avec Isabelle Lejeune, Certifiée 2008 (Certificat en gestion positive des conflits avec les jeunes), par Christine Cuvelier.

Les modules proposés, de l’appartenance au groupe à la gestion des conflits en passant par l’écoute, l’affirmation de soi et la créativité, nous rendaient acteurs de notre propre apprentissage.

Bonjour, Isabelle. Si nous te demandons de te présenter en quelques mots, que dirais-tu ?

Je suis épouse, maman et enseignante d’ados, passionnée par tout ce que j’entreprends, à l’écoute des autres et de moi-même pour donner sens aux relations.

Quelles ont été tes motivations à t’engager dans ce cursus de formation ?

Comme enseignante, je suis depuis toujours soucieuse de mettre en valeur les qualités que chacun porte en lui et d’encourager les jeunes à rebondir à partir de leurs ressources, parfois insoupçonnées. Lors de mon inscription à la formation, j’écrivais : «Je suis très sensible au maintien de la paix, du respect de l’autre et d’un climat serein pour toute cohabitation, tout échange et transmission de savoir.» Mon intérêt pour la Communication NonViolente m’avait déjà permis de me situer dans une nouvelle dynamique et je voyais dans le Certificat un complément intéressant.

Comment s’est déroulé ce cursus de formation ?

Ce fut une très belle année riche en découvertes. Avant d’apprendre à s’occuper des conflits extérieurs à nous, nous avons d’abord pris conscience de notre propre personnalité et de ses multiples facettes : déjà un fameux programme ! En cheminant à ma propre découverte, j’ai pu mettre en avant mes facultés de créativité, de communication, d’expression… et accueillir celles des autres participantes pour grandir ensemble.
Les modules proposés, de l’appartenance au groupe à la gestion des conflits en passant notamment par l’écoute, l’affirmation de soi et la créativité, nous rendaient acteurs de notre propre apprentissage et c’était vraiment motivant et intéressant !

As-tu pu appliquer et appliques-tu les outils proposés dans ton travail ?

Depuis un an, il ne se passe pas un jour sans que je n’envoie un clin d’œil à l’Université de Paix !

En effet, au quotidien je suis amenée à pratiquer l’écoute active, à gérer des interactions entre les élèves en observant les faits d’abord, à aider les jeunes à évacuer les étiquettes qu’on leur colle ou qu’ils se collent et à les redynamiser en mettant en avant leurs qualités, à créer avec les élèves les règles de fonctionnement en classe et à décider ensemble des sanctions à attribuer,…

Par exemple, l’an passé en 5ème secondaire, les élèves du cours de français ont décidé que s’ils ne rendaient pas les travaux à la date fixée préalablement ensemble, ils seraient pénalisés d’1 point/20 par jour de cours de retard. Pourtant ils ont aussi estimé qu’ils avaient droit à un oubli sur l’année ; la première fois, ils ne seraient donc pas sanctionnés. Je n’ai jamais eu autant de travaux rendus à temps que cette année-là : seul 1 élève perdit 1 point sur l’année entière ! Ils s’étaient sentis responsables de leur décision…

Quelle expérience en as-tu retirée ?

Une expérience personnelle enrichissante sur le plan personnel et relationnel. Ce fut l’occasion aussi, après 4 ans de pause-carrière, de redonner de bonnes bases à mon retour devant les classes, pleine de nouveaux projets et d’outils concrets d’observation et d’actions. D’ailleurs, le jour de la rentrée, j’ai fait asseoir mes élèves de 16 ans en cercle et on a joué pour apprendre à mieux se connaître, comme au Certificat…et ça marche !

Ton meilleur souvenir…

Il n’y en a pas qu’un ! Mais je pense au jour où on avait décidé de toutes se mettre ensemble pour préparer le repas : on devait partager nos savoir-faire… ou bien le jour où on a fait la formation dans le jardin d’une participante, on faisait partie d’un groupe où chacune avait sa place…
Comme pour les élèves, les souvenirs sont toujours créés à partir des moments «hors du commun» !

Quels conseils pour les candidats au Certificat ?

Une volonté de se remettre d’abord en question soi-même et être ouvert à toutes les activités les plus imaginatives et les plus farfelues proposées par des formateurs motivés et compétents : le cerveau droit fonctionne souvent bien plus que le gauche !

En quelques mots et en guise de conclusion, le mot de la fin pour toi, ce serait…

Si la gestion des conflits m’intéressait, je suis aujourd’hui encore bien plus attirée par sa prévention; la terre porte bien plus de fruits si elle a été préparée avec attention : écoute, valorisation, partage… en sont les engrais.

Merci beaucoup Isabelle pour cette causerie !

Propos recueillis par Christine Cuvelier, Chargée de relations publiques

Le témoignage d’Anne-Laurence

Anne-Laurence a suivi le Certificat en gestion positive des conflits avec les jeunes (désormais Brevet en gestion de conflits avec les jeunes). Elle nous offre aujourd’hui son témoignage.

Qu’est-ce qui vous a plu particulièrement dans ce programme ?

La pédagogie par une alternance entre les exercices, l’analyse de la situation par les participants, ainsi que la théorie expliquée après par les formateurs.

Que retirez-vous de cette expérience, d’un point de vue tout à fait personnel ?

Que du bonheur! Une prise de conscience de ma façon de fonctionner, un pouvoir d’analyse sur la situation et des pistes à suivre, des solutions surtout qui m’apportent, que j’apporte à mon petit garçon et à mes proches, à mes collègues, ….

Utilisez-vous vous-même l’un ou l’autre outil de médiation proposé dans votre quotidien ?

Je n’arrête pas! C’est extra! J’ai encore des choses à apprendre et à la fois je m’approprie de plus en plus les outils. Je passe par différentes techniques apprises comme exprimer ses besoins, parler des faits, se connaître et connaître les autres, analyser des situations en situation de stress ou de coopération,… J’adore, je suis passionnée de voir les enfants prendre conscience de leurs réactions et après de changer de comportement.

Voyez-vous une différence de comportements, des changements, chez vous, ou chez les enfants dont vous vous occupez ?

Lors de stages de 3 à 5 jours avec des enfants de 5 à 8 ans, je prends le matin une heure pour faire des exercices de connaissance de soi, des autres, de coopération ou de prévention à la gestion des conflits chaque jour. Les enfants sont souriants, calmes, les mots et les gestes « qui font mal » sont moins présents et ils sont accueillis au conseil au début ou fin de journée.

Le témoignage de Marie-Noëlle

Marie Noëlle Heymans : « Une véritable intimité se crée dans ce groupe et m’a permis de tester des attitudes que je n’aurais pas osées ailleurs »

« Les progrès se font parfois lents mais les habitudes de changement sont enclenchées… »

Madame Marie Noëlle Heymans, vous avez suivi le Certificat en gestion de conflits interpersonnels,

Julien [J.] : Qu’est-ce qui vous a plu particulièrement dans ce programme ?

Marie Noëlle Heymans [M. H.] : L’intérêt d’un tel programme est le travail « au long court », si je puis dire. Le travail se fait de mois en mois par petites touches. Et en fin de compte, lors du bilan, j’ai observé chez moi un véritable changement en profondeur.

Je nommerai trois ingrédients qui ont fait que « la sauce a pris » :

1- le groupe : tout est mis en place pour que le groupe se prenne en charge, se responsabilise. Une véritable intimité se crée dans ce groupe et m’a permis de tester des attitudes que je n’aurais pas osées ailleurs. Le changement se teste en séance pour ensuite être davantage utilisé dans le quotidien entre les séances.

2- le coordinateur de la formation : à chaque séance, l’université de Paix invite un intervenant différent, particulièrement expérimenté dans le domaine concerné. Pour que cette formation ait une cohérence malgré la succession des intervenants, un coordinateur participe à toutes les séances et a pour mission de nous encourager à faire les liens entre les différents thèmes, il accompagne les trajectoires de chacun. Il s’agit là d’un rôle discret mais tout à fait important.

3- La progression des thématiques : Ces thématiques visaient tout autant à nous donner de nouvelles lunettes pour décoder nos interactions quotidiennes mais aussi pour nous outiller dans notre communication. En d’autres mots, elles m’ont permis d’être un peu plus lucide sur moi-même et plus outillée dans la relation aux autres.

J. : Que retirez-vous de cette expérience, d’un point de vue tout à fait personnel ?

M. H. : Le message que je retiens le plus, le plus marqué en moi, je l’ai entendu à la première journée du premier week-end : « Le conflit n’est qu’un désaccord. Il est pris dans un maillage fait d’émotions que chacun gère plus ou moins bien, d’enjeux, de contexte, de place des uns et des autres, d’une dimension temporelle, … En lui-même, le conflit, ce n’est pas grave ! »

Formidable découverte !

Ce jour-là, le conflit a cessé d’être un gros méchant monstre que je dois éviter à tout prix. Cela a profondément modifié mon rapport aux autres.

J. : Utilisez-vous vous-même l’un ou l’autre outil de médiation proposé dans votre quotidien ?

Oui, très certainement au quotidien. Mon homme me dit régulièrement qu’il a été le premier bénéficiaire de la formation !

Les progrès se font parfois lents mais les habitudes de changement sont enclenchées…

Haim Ginott[1], un pédopsychiatre qui a mis au point des programmes de communication respectueuse dans les familles a écrit que cette approche peut se comparer à l’apprentissage d’une nouvelle langue, comme l’allemand ou le chinois. Et de plus, tout en apprenant ce nouveau langage, il fallait désapprendre l’ancien discours, issu d’une vie entière. Il serait assez normal que nous la parlions avec un certain accent; l’objectif étant que les générations qui nous suivent puissent l’intégrer comme une langue maternelle ! Beau programme, non ?

J. : Auriez-vous une anecdote, un petit récit ou autre à nous partager par rapport à votre expérience ?

M. H. : J’ai compris que ce que je découvrais en formation « percolait » dans l’éducation de mes enfants le jour où mon fiston âgé de 8 ans à ce moment-là m’a rapporté une discussion qu’il a eue avec son institutrice.

Assez turbulent, il était régulièrement accusé d’avoir donné des coups ou de participer à une bagarre. L’institutrice l’accusait parfois à tort, ce qui le mettait en rage. Un jour, alors qu’elle l’interpelle et qu’elle lui demande ce qu’il a fait à « x », il lui répond : « Je ne suis pas d’accord avec vous, je suis triste et fâché d’être accusé alors que vous n’avez pas vu ce qu’il se passe. Gérons ce désaccord ! »  Mon fiston a été très content de me dire l’étonnement de son institutrice si peu habituée à un tel langage de sa part et surtout de son exploit à freiner l’explosion liée à la colère et à la dire avec des mots. En rigolant, il me dit : « Tu l’as expliqué à Papa, hier pendant le souper ! »
Notre famille est en apprentissage de cette seconde langue et je sais que cela prendra du temps pour tout le monde !


[1] Faber A & Mazlish E. (2001) « Parents épanouis, enfants épanouis, cultivez le bonheur dans votre famille », éd. Relations plus inc.

Le témoignage de Christiane, au Luxembourg

Christiane Wagner-Bach a participé au Certificat en prévention et gestion de conflits dans les groupes de jeunes au Luxembourg (SCRIPT-IFC). Elle nous livre aujourd’hui son ressenti par rapport à son expérience.

« Voici quelques unes de mes réflexions au terme d’un peu plus de la moitié du certificat :

A la fin du 6ième module,  je comprends, peu à peu, comment les différents modules sont reliés entre eux. Jusqu’ici, j’avais eu des difficultés pour trouver ce « fil rouge ». C’est surtout le répertoire des 4 attitudes éducatives qui m’a  démontré à quel point les différents modules se complètent. Il me reste à utiliser, de façon adéquate, les nombreuses idées que j’ai rencontrées. Je me réjouis de les incorporer dans mon travail et dans la relation à l’autre.

Je prends, par exemple, le module sur l’estime de soi qui m’a montré que le développement de l’estime de soi chez nous-mêmes et surtout chez nos élèves est souvent négligé ou oublié. Je pense qu’il est très important d’y faire plus attention et d’éviter des attitudes éducatives qui nuisent à l’estime de soi des enfants.

Pour conclure en toute transparence, j’ai envie d’ajouter : certains modules m’ont plus intéressée que d’autres, certains furent même très intenses. Je vais encore relire mes syllabi pour intégrer l’ensemble. Mais déjà, et j’en suis satisfaite : les outils vus me permettent de mieux comprendre les conflits dans un groupe et m’aident à intervenir de façon adéquate et consciente. Jusqu’ici, j’ai beaucoup appris sur les autres membres du certificat et sur moi-même ».

Le témoignage d’Emmanuella

Emmanuella Lonardo a suivi le Certificat en gestion positive des conflits avec les jeunes, une de nos formations de longue durée. Aujourd’hui, elle nous livre son regard sur son parcours…

« Cette formation  m’a permis de me rendre compte de la dimension qu’il existe entre l’autre et moi ».

Qu’est-ce qui vous a particulièrement plu ?

– Les échanges avec les autres participants. Dans tous les cas, respect des règles mentionnées dès le départ, c’est-à-dire : parler en « je » [parler de soi plutôt que sur autrui], droit au STOP [droit de poser ses limites]…

– Les échanges purement professionnels, très respectueux du cadre de vie, des valeurs de chacun.

– Le côté très pratique : à partir d’exercices, on découvre de la théorie. Pour l’équipe de formation, je trouve cela très pro. Pour leur créativité : Bravo !

Que retirez-vous de cette expérience d’un point de vue personnel ?

Cette formation  m’a permis de me rendre compte de la dimension qu’il existe entre l’autre et moi. Je suis moi, avec mes interprétations, mon vécu, mes choix et l’autre est l’autre. Respecter mon vécu et celui de l’autre est une grande étape dans la gestion de la relation avec lui ou elle.

Utilisez-vous vous-même parfois des outils présentés lors du Certificat ?

J’utilise assez souvent les techniques de l’écoute active et du DESC.

J’aborde également et plus souvent que dans le passé mes propres besoins et émotions. Mes objectifs sont clairement exprimés dès le départ. Je demande à l’autre de clarifier ses objectifs, je vérifie ses émotions par rapport à ce qu’il vient de me dire, ce qu’il vient de vivre.

J’ai appris à me dire : « Ce qui te fait rire ne fais pas forcément rire tout le monde ! »

Voyez-vous une différence de comportement… ?

Dans le cadre des stages que je coordonne, je suis beaucoup plus à l’écoute. Quand il y a un souci entre 2 enfants, j’écoute en demandant aux enfants de me citer les faits, pas leurs interprétations. Les enfants sont alors plus à l’aise pour gérer un conflit, ils expriment leur vécu par rapport à la situation qu’ils viennent de vivre. Je prépare une petite formation (au départ de celle que j’ai suivie à l’Université de Paix) pour l’équipe d’animation : ceux-ci sont plus à l’aise, l’échange est réellement palpable sur le terrain. Toutes les règles sont respectées parce qu’elles sont toutes connues, qu’elles sont claires et que leur conséquences sont clairement expliquées !

Certifiés et Brevetés Université de Paix

Certificat en gestion positive des conflits interpersonnels

Le Certificat en gestion positive des conflits interpersonnels a lieu tous les ans depuis 1998.

Certifiés 1998 – 1999

  • Burlet Jacqueline
  • Chapelle Agnès
  • Croughs Marc
  • Dossogne Catherine
  • Dreusch Bernadette
  • Duriau Brigitte
  • Fraylich Tania
  • Laurencis Marianne
  • Monnoyer Claire
  • Stassen Marie-Jacques
  • Beaufort Marie-Louise
  • Champion Nicole
  • David Michèle
  • Feyaerts Marc
  • Halart Guy
  • Jadin Anne
  • Janssen Josepha
  • Lebrun Pascale

Certifiés 1999 – 2000

  • Bivort Philippe
  • Blairon-Delbecq Geneviève
  • Bruneau Anne
  • Dario Yves
  • Dewit Anne
  • Jancart Nathalie
  • Lallement Eliane
  • Lambert Willy
  • Marichal Edith
  • Martin Marie-Christine
  • Mengal Anne-Marie
  • Muller Marianne
  • Palamini Jean-Louis
  • Spinette Francine
  • Vanderhaeghe Françoise
  • Verhelst Barbara
  • Wastrat Patricia

Certifiés 2001 – 2002

  • Annet Anne-Cecile
  • Bazso Grégory
  • Bruaux-Pitance Christine
  • Despriet Karine
  • Henninot-Lorthiois Béatrice
  • Liegeois Pascale
  • Luffin Jean-Marie
  • Mallebay-Vacqueur Michèle
  • Marbaix Catherine
  • Moens Jean
  • Tallier-Cottin Brigitte
  • Vanrokeghem Michèle
  • Verboomen Didier
  • Vergracht Sylvie
  • Wachter-Errens Fabienne
  • Bruaux Daniel
  • Gillet Martine

Certifiés 2002 – 2003

  • Aminian Ahmad
  • Balci Nurinnisa
  • Benoit Jean-Pol
  • Bieswal Estelle
  • Ceccherini Francesco
  • Göpfert Andreas
  • Hayette Alexandra
  • Lafontaine Christine
  • Licot Anne-Dominique
  • Maquet Alain
  • Marchesi Laurent
  • Matton Fabienne
  • Perès Bruno
  • Reymann Judith
  • van Binsbergen Jocilene
  • Vanesse Marie-Gabrielle
  • Wilmotte Gérard

Certifiés 2003 – 2004

  • Adams Véronique
  • Bofarini Mariano Alejandro
  • Buseyne Florence
  • Celis Dominique
  • Delahaye Véronique
  • Foehrle Thomas
  • Goderniaux Maryanne
  • Hankenne Gautier
  • Hidalgo Paola
  • Lambot Yves
  • Lesne Philippe
  • Morant Micheline
  • Picry Nathalie
  • Pirnay Anne-Claire
  • Poffé Anne
  • Poznanski Roman
  • Umay Semra

Certifiés 2004 – 2005

  • Agosta Andrea
  • Arias Canel Anne Marie
  • Cappart Véronique
  • Cardon de Lichtbuer Samuel
  • Cloes Géraldine
  • Cravatte Anne-Catherine
  • David Arnaud
  • de Radiguès Barbara
  • Despontin Muriel
  • Guiot Jean-Marie
  • Henris Luc
  • Janssens Jacques
  • Jeunehomme  Dominique
  • Laurent  Etienne
  • Pirlot Johanna
  • Polet Véronique
  • Willemart Valérie

Certifiés 2005 – 2006

  • Boët Joëlle
  • Chanteux Florence
  • Dierckx Ambre
  • Duruisseau Christine
  • Hargot-Wittorski Marie
  • Hulin Carine
  • Massart-Delfosse Virginie
  • Minet Jean-Paul
  • Pairoux Catherine
  • Piengeon Brigitte
  • Podevyn Carine
  • Sonck Ingrid
  • Van de Putte Cécile
  • Van der Vloet Muriel
  • Vandervorst Françoise
  • Vanguestaine Hélène
  • Wyns Marielle

Certifiés 2007 – 2008

  • Bellamy-Brown Brigitte
  • Cantalamessa Ida
  • Coppens Sophie
  • Debelle Christine
  • Focant Guy
  • Godts Marie-Colette
  • Janssens Véronique
  • Kreutz Bénédicte
  • Milkovic Tatiana
  • Nicolas  Sibylle
  • Ninforge Annie

Certifiés 2008 – 2009

  • Baufay Vincent
  • Bodson Amélie
  • Castanheira Alexandre
  • Dessain Audrey
  • Dufey Maryse
  • Gavroy Caroline
  • Heilporn Sophie
  • Hucorne Jean-Michel
  • Majerus Yvette
  • Robert Françoise
  • Schmitz Mireille
  • Schouler Hélène
  • Sporck Bruno
  • Strock Frank
  • Urbain Stéphanie
  • Valentin Béatrice
  • Winandy-Peree Catherine

Certifiés 2009 – 2010

  • Bastin Catherine
  • Becker Olivier
  • Busschaert Rosanne
  • Chavanne Laurent
  • D’amico Julien
  • Demont Timothée
  • Dujeux Marie
  • Dulière Nathalie
  • Dupont Elise
  • Fossion Gilles
  • Heymans Marie-Noëlle
  • Larue Luc
  • Mignot Mélanie
  • Mouthuy Stéphanie
  • Peree Eric
  • Querinjean Anne
  • Saverys Marie
  • Sterckx Fabienne

Certifiés 2010 – 2011

  • Perry Agnes
  • Perrin Dominique
  • Habets Claudine
  • Koutangni Prisca
  • Hoyos Marin Marina
  • Chapoulie Cyril
  • Kleinberg Martine
  • Boom Leni
  • Chouiha Aycha Assya
  • Van Waes Valérie
  • Del Zotto Stefania
  • Delvou Marjolein
  • Delbascourt Mélanie
  • Stevens Anne
  • Simon Marie-France
  • Mallet Béatrice
  • Sheeren Isabelle
  • Leroy Florence

Certifiés 2011 – 2012

  • Alexandre – Fruy Chantal
  • Benko Erika
  • Berbett Christel
  • Bosquet Nathalie
  • Damone Carine
  • de Briey Bénédicte
  • Giets Nicolas
  • Kalisz Frank
  • Lecerf Corinne
  • Lecomte  Julien
  • Magnière Alexis
  • Myslinski Laurence
  • Nyssen Geneviève
  • Penez Corinne
  • Polacek Richard
  • Vaccin Audrey
  • Vancaillie Marie
  • Zanot Catherine

Certifiés 2012 – 2013

  • De Banterlé Cindy
  • Defossé Nathalie
  • Desmedt Elisa
  • Dock Stéphanie
  • Echement Maxime
  • Espeel Anne-Sophie
  • Gilson Jean-Luc
  • Joseph Kaatje
  • Kuypers Anne
  • Lair-Duée Guillaume
  • Ledru Anne-Lise
  • Leloup Anne-Sophie
  • Leroy Christine
  • Melkebeke Stéphanie
  • Moureaux Ivan
  • Schoemaeker Pierre
  • Szule Isabelle
  • Vaquerizo Gilsanz Almudena

Certifiés 2013 – 2014

  • DEBRAS Anne
  • THURET-LESSENS  Isabelle
  • VAN YPERSELE  Christina
  • LEFEBVRE François-Xavier
  • LOBET Marie-Paule
  • DUPONCHEEL Frédéric
  • ROISIN Olivier
  • GOSUIN Pascaline
  • SOMVILLE Evelyne
  • THIBAUT Aurore
  • NIRINGIYIMANA Madeleine
  • TAMHIRET Hamid
  • LEGRAND Catherine
  • CHANET Annabelle
  • HERMANT Caroline

Certifiés 2014 – 2015

A venir

Certifiés 2015 – 2016

 

  • Ben Hadj Khaled Sarra
  • Brabant Ombeline
  • Byache Benjamin
  • Cohe Cécile
  • Collignon Edvige
  • Croizier Anne-Sophie
  • De Becker Pierre
  • Delleuze Jean-Philippe
  • Erpicum Christine
  • Gavroy Christophe
  • Janssen Fabienne
  • Kallay Anne-Thérèse
  • Parmentier Cathy
  • Pugliese Audrey
  • Rahimpoor Azita
  • Vrignaud Sylvie
  • Wiels Valérie

Certifiés 2016 – 2017

A venir

Certifiés 2017 – 2018

 

  • Mallory de Voghel
  • Fabienne Seleck
  • Marc Albert Etienne
  • Géraldine Legrand
  • Manon Roisin
  • Philippe Gamme
  • Elodie Chantry
  • Ophélie Corbisier
  • Céline Leriche
  • Delphine Loth-Dodi
  • Théa Vandenbroucke
  • Sabine Copin
  • Roxane van Cutsem
  • Julien Anciaux
  • Françoise Betsch
  • Benjamin Barbier
  • Mathieu De Coster
  • Franklin De Coninck
  • Dorine Schoonbroedt

Certificat en gestion positive des conflits avec les jeunes (5-17 ans)

Le Certificat en gestion positive des conflits avec les jeunes s’est tenu entre 2007 et 2012. En 2013, il a été repensé afin de maximiser sa complémentarité avec le Brevet d’animateurs en gestion de conflits. Il a alors été rebaptisé Brevet en gestion positive des conflits avec les jeunes (5-17 ans).

Certifiés 2007 – 2008

  • Ballade Nathalie
  • De Coster Julie
  • Delcoigne Véronique
  • Delval Isabelle
  • Duquenne Paule
  • Gazzara Inou
  • Hargot Marie
  • Kpodonou Rosalie
  • Lejeune Isabelle
  • Louis Caroline
  • Matthews Anne
  • Mouthuy Christine
  • Renier Françoise
  • Schmitz Mireille
  • Thomas Sophie

Certifiés 2008 – 2009

  • Amini Yassi
  • Billiard Frédéric
  • Bruynbroeck Catherine
  • Cantalamessa Ida
  • Detry Valérie
  • Francq Nancy
  • Grosjean Martine
  • Langlais Violine
  • Lauret Marie-Christine
  • Lo Bue Marie
  • Mouthuy Stéphanie
  • Steyaert Julien
  • Tries Anne-Michele
  • Tshilemba Aimée
  • Verhoeven Muriel

Certifiés 2009 – 2010

  • André Bénédicte
  • Debrue Anne-Laurence
  • De Gruben Bénédicte
  • Empain Céline
  • Kleinberg Martine
  • Lonardo Emmanuella
  • Neirinck Dominique
  • Vancaillie Marie
  • Van Dorpe Laurent

Certifiés 2010 – 2011

  • Baquet Aline
  • Bastin Catherine
  • Bosquet Nathalie
  • Cornet Véronique
  • Damone Carine
  • Defossé Nathalie
  • Dulière Nathalie
  • Echement Maxime
  • Fischbach Marc
  • Kuypers Anne
  • Larue Luc
  • Roger Anne-Lyne
  • Sterckx Fabienne
  • Vaccin Audrey
  • Wyns Xavier

Certifiés 2011 – 2012

  • Acherki Hannan
  • Adam Sylvie
  • Allender Noémie
  • Bouchat Cécile
  • Destailleur Isabelle
  • Duponcheel Marie
  • François Evelyne
  • Frankinet Anne-Sophie
  • Léonard Stéphanie
  • Millet Marie
  • Pitsaer Nathalie
  • Scohier Nathalie
  • Theys Coralie
  • Widart Angélique

Certifiés au Grand-Duché de Luxembourg (à venir)

Brevet en gestion positive des conflits avec les jeunes (5-17 ans)

Le Brevet en gestion positive des conflits avec les jeunes correspond à la nouvelle dénomination de la formation longue autrefois appelée Certificat en gestion positive des conflits avec les jeunes. Cette formation débute sous sa nouvelle mouture en 2013 et a vu par conséquent ses premiers brevetés en 2014.

Brevetés 2013 – 2014

  • Antoniucci Céline
  • Colon Florence
  • Crucifix Carine
  • Decaluwé Anne-Chantal
  • Falque Régis
  • Jadot Laurence
  • Lejeune Anne

Brevetés 2014 – 2015

  • Ben Sedrine Wafa
  • Caillet Jean-Marc
  • Cardon Laurent
  • Cicek Selma
  • Cuella Teresa
  • Dannevoye Gaëlle
  • Parmentier Cathy
  • Race Delphyne
  • Renson Maxine
  • Stevens Valentine

Brevetés 2015 – 2016

  • El Khmlichi Rabiha
  • Loos Emma
  • Mulnard Jean-Michel
  • Pierlot Claire
  • Pire Angélique
  • Procureur Virginie
  • Deltenre Sarah
  • Sallets Astrid
  • Simon Celine
  • Thiry Solenne

Brevetés 2016 – 2017

  • Idrissi Yazami Ibrahim
  • Ledecq Isabel
  • Liegeois Aline
  • Mallet Claudia
  • Prince Laetitia
  • Renauld Isabelle
  • Savajol Virginie
  • Van Zandycke Astrid

Brevetés 2017 – 2018

  • Alcala Recuerda Esther
  • de l’Hamaide Marie-Aline
  • Delisle Tomé
  • De Meyer Benedicte
  • Ferrière Sébastien
  • Hendrickx Julie
  • Legrand Amandine
  • Magnette Sophie
  • Maryns Lionelle
  • Meunier Christelle
  • Perpete Loïc
  • Straub Cécilia
  • Tilman Elisabeth
  • Zwikel Jennifer

Brevet d’animateur en gestion de conflits (dans des groupes d’enfants – 6-12 ans)

Le Brevet d’animateur a été lancé en 2012.

Brevetés 2012 – 2013

  • Bertrand  Odile
  • Sonck Ingrid
  • Dujeux Pascaline
  • Barros de Moura Sandrine
  • Rymanbee
  • Brune Dominique
  • Langlais Violine

Brevetés 2013 – 2014

  • Crucifix Carine
  • El Bourremani Ghislaine
  • Jadot Laurence
  • Micheletti Céline
  • Ruquoy Philippe

SPF Emploi et concertation sociale

En 2013-2014, le SPF Emploi, travail et concertation sociale propose trois formations destinées aux Directeurs(trices) d’écoles, sous-directeurs(trices), proviseurs, primo-enseignants et membres des staffs éducateurs :