Mettons fin au harcèlement scolaire !

Découvrez notre dossier « Harcèlement scolaire : une approche sociologique » :

 

Trimestriel 145

 

A l’Université de Paix, cela fait plusieurs années que les formateurs travaillent d’arrache-pied pour développer et communiquer des outils concrets pour prévenir et faire face au (cyber)harcèlement.

Nous travaillons au quotidien sur le terrain avec des groupes de jeunes et d’adultes pour les sensibiliser au phénomène, mais également pour développer un climat de vie harmonieux à l’école. Il s’agit de comprendre comment fonctionne et dysfonctionne la vie en groupe à l’adolescence ou à la préadolescence.

Nous partons de l’a priori que le harcèlement scolaire est bien souvent le fruit de dynamiques de groupes. Les comportements d’intimidation peuvent bien entendu être compris à travers une approche psychologique, et en même temps celle-ci peut être enrichie d’une approche plus orientée vers l’études des phénomènes sociaux.

Dans ce dossier, nous accueillons exceptionnellement Noémie Godenir. Noémie est stagiaire à l’Université de Paix. Dans le cadre de son Master en Sociologie, elle a choisi d’étudier le phénomène du harcèlement scolaire. Les articles de fond qui vous sont ici proposés relient la pratique de terrain, l’expertise et le travail intellectuel des formateurs de l’Université de Paix avec des recherches dans le domaine de la sociologie. C’est bien notre approche : comprendre et agir. Nous alimentons notre pratique en fonction des connaissances « à la pointe » sur le sujet, et vice versa.

Noémie vous propose trois réflexions documentées sur des dimensions du harcèlement scolaire.

En lien avec nos actions de prévention générale, elle montre notamment comment le climat scolaire peut influencer les relations à l’école. En effet, les jeunes vivent dans un climat d’évaluation constant, sont en compétition sans cesse les uns contre les autres. Un changement de posture de certains enseignants et de l’institution scolaire pourrait avoir un effet de halo bénéfique sur les relations à l’école : Le rôle de l’institution scolaire face au harcèlement.

Noémie interroge également la question de « l’instrumentalisation du rire ». Elle constate que des « petites » moqueries peuvent tantôt être une caractéristique d’un comportement harcelant, tantôt être vécues comme un comportement « normal » dans le groupe de pairs adolescents. Elle invite dès lors à réfléchir à la place donnée aux ressentis des adolescents dans le diagnostic difficile des situations de harcèlement scolaire : Harcèlement scolaire : « C’est pour rire… ».

Noémie explique également une dynamique intrinsèque du harcèlement scolaire, qui est la hiérarchisation entre pairs. Elle en retire également l’une ou l’autre piste éducative, en lien avec notre travail de prévention spécifique : La hiérarchisation des pairs, un mécanisme du harcèlement scolaire.

Noémie a enfin aussi interrogé Frédéric Duponcheel (éducateur et formateur UP) pour recueillir des conseils pour identifier et faire face à des cas de (cyber)harcèlement : Comment réagir en cas de harcèlement scolaire ? – Interview de Frédéric Duponcheel.

Pour terminer, nous partageons avec vous une activité pédagogique pour réfléchir aux dynamiques d’étiquetage : Fiche-outil (activité pédagogique) : la cafeteria.

Pour agir avec nousMettons fin ensemble au (cyber)harcèlement !

Bonne lecture à vous !

Voir aussi :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.